Présidentielle - s'inscrire à la dernière minute: encore possible?

Présidentielle - s'inscrire à la dernière minute: encore possible?

Publié le 23/04/2017 à 10:49 - Mise à jour à 10:58
©Christian Hartmann/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Peut-on encore s'inscrire pour participer au premier tour de la présidentielle de ce dimanche? Eléments de réponse.

C'est le Jour-J. Face à l'incertitude du scrutin, à en croire les derniers sondages, ou tout simplement car l'un ou l'autre des candidats vous a convaincu, vous êtes déterminés à aller finalement voter. Et là: patatras! Vous avez oublié de vous inscrire...

Déménagement, majeurs tout frais émoulus: les Français non correctement inscrits sur les listes électorales sont légion. Ainsi, les près de 47 millions d'électeurs appelés à voter ce dimanche 23 pour le premier tour de la présidentielle représentent ainsi 91% du corps électoral potentiel. Soit près de 5 millions de personnes qui ne sont pas ou plus inscrites. Sans oublier les "mal" inscrits pour lesquels il sera de fait impossible de participer.

La question est donc légitime: est-il encore possible de s'inscrire à la dernière minute ce dimanche. Et bien non. Il fallait pour cela faire les démarches actives avant le 31 décembre 2016 inclus. A l'exception notable des Français qui ont eu 18 ans entre le 1er janvier de cette année et le 22 avril, veille du premier tour. Mais aussi ceux ayant déménagé pour des raisons professionnelles au cours de la même période, les militaires retournant à la vie civile, les fonctionnaires partant à la retraite et toute personne acquérant la nationalité française ou retrouvant l’exercice du droit de vote après le 1er janvier 2017, rappelle Le Monde. Dans ces cas, il fallait tout de même faire une démarche volontaire d'inscription en mairie au plus tard 10 jours avant le premier tour de ce dimanche.

A noter qu'il n'est pas possible de s'inscrire pour le second tour sans l'avoir été pour le premier. L'élection présidentielle est ainsi un seul et même scrutin, même si elle se décompose en deux dimanches de vote.

Qui sera le huitième président de la Ve République? Après l'élimination de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite et le renoncement surprise de François Hollande, une seule certitude: un nouveau visage s'installera à l'Elysée au soir du dimanche 7 mai prochain. Pour le reste, ce scrutin s'annonce particulièrement ouvert notamment en ce qui concerne l'issue du premier tour de ce dimanche. Un total de 45,68 millions d'électeurs sont appelés aux urnes pour départager les 11 candidats en lice, dont les quatre favoris qui se tiennent dans un mouchoir de poche: Marine Le Pen, Emmanuel Macron, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon. A ce stade, tout est donc possible.

> Tendances, estimations, premiers résultats, rebondissements: suivez en direct cette journée électorale avec FranceSoir en cliquant ici

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Près de 5 millions de Français ne sont pas ou plus inscrits sur les listes électorales.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-