Présidentielle - Sondages: avec la marge d'erreur, Fillon, Le Pen, Macron et Mélenchon peuvent tous atteindre le second tour

Présidentielle - Sondages: avec la marge d'erreur, Fillon, Le Pen, Macron et Mélenchon peuvent tous atteindre le second tour

Publié le 14/04/2017 à 17:56 - Mise à jour à 18:13
© Patrick KOVARIK / POOL/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un sondage publié ce vendredi par Le Monde place quatre candidats au coude à coude pour le premier tour de l'élection présidentielle, du jamais-vu sous la Vème République. Selon cette étude et au regard de la marge d'erreur, François Fillon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon ont tous les quatre leurs chances d'accéder au second tour.

Bien malin qui pourra prédire le résultat. A un peu plus d'une semaine du premier tour de l'élection présidentielle, ce ne sont pas moins de quatre candidats qui peuvent prétendre se qualifier. Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Le Monde, François Fillon, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron sont placés dans un mouchoir de poche.

Une situation inédite sous la Vème République qui a toujours connu deux favoris et un troisième homme qui n'aura réussi à se hisser au second tour qu'en 2002.

Ce sondage place Marine Le Pen et Emmanuel Macron à égalité au premier tour avec 22% d'intentions de vote, Jean-Luc Mélenchon à 20% et François Fillon à 19%. Le duo de tête ne change pas par rapport aux dernières prévisions et Jean-Luc Mélenchon confirme sa remontée devant François Fillon.

Mais surtout, la marge d'erreur laisse espérer aux quatre candidats une présence au second tour. Celle-ci est de 2,7% pour cette étude menée sur 1.509 personnes. Autrement dit le second tour pourrait opposer Marine Le Pen et Emmanuel Macron qui réuniraient chacun 24,7% des suffrages plutôt que 22%. Mais ils pourraient aussi tous les deux en recueillir seulement 19,3% et ainsi être dépassés par un Jean-Luc Mélenchon à 22,7% et un François Fillon à 21,7%.

Plus que jamais donc, tout reste possible dans cette élection présidentielle. D'autant plus qu'une grande inconnue demeure: le taux de participation. Par exemple, sur les 1.509 personnes interrogées seules 927 se sont dit certaines d'aller voter. Il faut aussi compter avec la "volatilité" de certains électorats. Celui du FN est réputé avoir une base très solide, de même que ceux qui sont restés fidèles à François Fillon malgré les affaires. Invités depuis peu parmi les "présidentiables", Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon bénéficient d'une dynamique récente mais peut-être plus volatile.

>Sondage réalisé les 12 et 13 avril 2017 sur un échantillon de 1.509 personnes majeures inscrites sur les listes électorales et constituant un échantillon représentatif de la population française

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un second tour entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron est possible, tout comme entre François Fillon et Jean-Luc Mélenchon.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-