Présidentielle - Sputnik et Russia Today, deux médias pro-Kremlin, veulent porter plainte contre Macron

Présidentielle - Sputnik et Russia Today, deux médias pro-Kremlin, veulent porter plainte contre Macron

Publié le 06/05/2017 à 10:40 - Mise à jour à 10:51
© THOMAS SAMSON / POOL/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Russia Today (RT) et l'agence Sputnik, deux médias russes pro-Kremlin, comptent poursuivre le candidat à l'élection présidentielle française Emmanuel Macron. Ils accusent son équipe de campagne d'avoir diffusé des informations mensongères à leur égard.

Les sites d'informations russes Sputnik News et Russia Today (RT), proches du Kremlin, ont annoncé vendredi 5 leur volonté de porter plainte contre En Marche. En effet, ces deux médias, qui disposent d'une édition en français, estiment que le mouvement d'Emmanuel Macron a diffusé des informations mensongères à leur encontre.

En effet, des soutiens du candidat ont déclaré que l'information comme quoi ce dernier posséderait un compte offshore aux Bahamas avait été massivement relayée par des comptes proches de Sputnik et Russia Today et d'autres sites favorables au président russe Vladimir Poutine. La justice a ouvert jeudi 4 une enquête pour savoir d'où provenait la rumeur.

"La mention de Sputnik et de RT par le QG de M. Macron dans le contexte de l'enquête n'est pas du tout justifiée. C'est un exemple marquant de la naissance d'un faux qui a pour objectif de tromper la confiance des lecteurs", selon un communiqué diffusé par Sputnik News. "Sputnik a l'intention de consulter ses avocats concernant les accusations mensongères permanentes du QG d'En Marche!", a conclu le site.

Vers la fin du débat du second tour de l'entre-deux-tour mercredi 3, alors que le candidat centriste accusait le FN d'être "le parti des affaires", Marine Le Pen avait lancé, comme un avertissement: "J'espère que l'on n'apprendra pas que vous avez un compte offshore aux Bahamas". L'attaque n'avait rien d'anodin ni de hasardeux. Car à ce moment-là circulaient déjà sur la Toile des allégations similaires, avec des documents censés le démontrer.

Quelques minutes plus tard, l'information apparaissait sur Twitter et allait être "massivement relayée" par "des comptes Twitter de soutien" au président américain Donald Trump, puis sur des comptes proches de sites favorables au chef d'Etat russe Vladimir Poutine comme Sputnik et RussiaToday, selon les affirmations de l'équipe d'En Marche!.

En février, Emmanuel Macron avait dénoncé des "attaques répétées" sur son site de campagne émanant notamment d’Ukraine, ainsi que la propagation de rumeurs ou de "propos infamant" à son endroit par les sites internet publics russes Sputnik et RT en français.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des soutiens d'Emmanuel Macron ont déclaré que l'information comme quoi ce dernier posséderait un compte offshore aux Bahamas avait été massivement relayée par des comptes proches de Sputnik et Russia Today.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-