Primaire de la droite droite: après s'être moquée de la "flippante figure" de Pécresse, Hidalgo s'excuse

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 25 novembre 2016
Mis à jour le 25 novembre 2016
Image
La maire de Paris Anne Hidalgo.
Crédits
©Philippe Wojazer/Reuters
Assise au premier rang, lors du débat télévisé jeudi 24 pour la primaire à droite, Valérie Pécresse qui a apporté son soutien à Alain Juppé lorsqu'il se trouvait en tête des sondages, affichait un sourire béat.
©Philippe Wojazer/Reuters
Anne Hidalgo a démenti ce vendredi être à l'origine du tweet sur Valérie Pécresse, se moquant de sa "flippante figure". La Maire de Paris s'est excusée et a affirmé que son community manager était à l'origine du tweet publié "par erreur".

Valérie Pécresse a été la cible de moqueries sur les réseaux sociaux y compris de la part de certains élus parisiens. Anne Hidalgo a démenti ce vendredi 25 être à l'origine du tweet sur Valérie Pécresse disant qu'elle a confondu +bonne figure+, et +flippante figure+. Son community manager serait à l'origine du tweet, qu'il a publié "par erreur".

En effet, la présidente de la région Ile-de-France a été victime de railleries jeudi 24, alors qu'elle assistait au débat sur la primaire à droite, dans lequel s'affrontait Alain Juppé et François Fillon. Assise au premier rang, Valérie Pécresse qui a apporté son soutien à Alain Juppé lorsqu'il se trouvait en tête des sondages, affichait un sourire béat.

Il n'a pas fallu attendre longtemps pour que des moqueries se répandant sur les réseaux sociaux. Le maire du XIIIe arrondissement de Paris, Jérôme Coumet a publié sur son compte Twitter le message suivant: "L'ancienne filloniste Valérie Pécresse, celle que Fillon appelle dorénavant 'Valérie Traitresse', essayait visiblement de faire bonne figure". 

Le message a été retweeté sur le compte d'Anne Hidalgo qui a ajouté "Elle a simplement confondu +bonne figure+et +figure flippante+. Le tweet qui a déclenché une polémique, a été rapidement supprimé, mais certains utilisateurs l'ont récupéré

La Maire de Paris a présenté ses excuses expliquant l'"erreur" de son community manager qui souhaitait publier le tweet sur son compte personnel. "Je déplore et regrette cette erreur, qui ne correspond pas à l'idée que je me fais du débat public. Je ne me suis jamais livrée à des attaques de personne, et j'exècre ces pratiques", a affirmé Anne Hidalgo. Sur Twitter Valérie Pécresse a dit "prendre acte du message d'excuses". 

 

À LIRE AUSSI

Image
Alain Juppé François Fillon
Débat Fillon/Juppé: plus de 8,5 millions de téléspectateurs ont regardé
Au total, plus de 8,5 millions de personnes ont suivi le quatrième et dernier débat de la primaire de la droite qui opposait François Fillon et Alain Juppé. Sur France...
Publié le 25 novembre 2016
Politique
Image
François Fillon et Alain Juppé.
Primaire de droite: Fillon et Juppé ont débattu à la loyale
Alain Juppé et François Fillon ont débattu jeudi soir à la loyale, loin des tensions des derniers jours où le premier avait attaqué le second sur l'IVG, ses soutiens d...
Publié le 25 novembre 2016
Politique
Image
Alain Juppé le 5 janvier 2016.
Primaire à droite: Juppé se présente comme "libéral-social" face à "l'hyperlibéral" Fillon
Au lendemain du débat télévisé qui l'opposait à François Fillon, Alain Juppé s'est présenté ce vendredi matin comme le candidat "libéral-social". "Maintenant on découv...
Publié le 25 novembre 2016
Politique