Primaire à droite: Laurent Wauquiez reconnaît un "danger" de division

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Primaire à droite: Laurent Wauquiez reconnaît un "danger" de division

Publié le 23/09/2015 à 08:14 - Mise à jour à 08:19
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le secrétaire général du parti Les Républicains Laurent Wauquiez était l'invité de RTL, ce mercredi matin. "Il y a un danger, c'est l'esprit de la primaire", a-t-il notamment estimé.

Après le scandale Volkswagen, Ségolène Royal veut une enquête sur les constructeurs français

"C'est normal. Mais je voudrais qu'on ne fasse pas d'auto-flagellation. C'est un scandale qui éclabousse le Made in Germany".

"Volkswagen était un peu le symbole de l'arrogance du Made in Germany".

"C'est l'occasion de mettre en avant le Made in France".

"En Rhône-Alpes-Auvergne on réfléchit à une clause de préférence régionale (...) qui viserai a favoriser les produits régionaux dans les écoles, etc. (...) On défend nos produits".

 

Les européens et les migrants

"Quotas, Europe, problème de migrants: on prend le problème à l'envers".

"Je ne suis pas convaincu par le fait d'imposer des quotas (plutôt que) de se poser la question de combien de migrants on peut accueillir".

"L'Europe ne peut pas accueillir tous les migrants de la planète".

"C'est l'Europe des Shadocks. J'aimerai que l'Europe agisse sur la question de la Syrie. François Hollande aussi".

"Il faut construire une coalition avec des militaires des pays arabes sur le terrain appuyés par un force aérienne européenne et américaine".

 

Nicolas Sarkozy accusé de vouloir faire taire ses rivaux avec un programme imposé

"Il y a un danger, c'est l'esprit de la primaire: chacun pour soi et dieu pour tous".

"On a besoin d'une famille politique".

"Qu'on consulte les adhérents et la majorité silencieuse de notre pays sur des questions essentielles, c'est très bien".

 

Le nombre d'adhérents du parti en baisse

"Quand on se compare on se rassure: je ne suis pas sûr que la situation soit meilleure dans les autres partis de gauche, d'extrême-gauche ou d'extrême-droite".

"Je vous invite à attendre la fin de l'année, je suis persuadé qu'on sera sur une bonne dynamique".

 

Il veut faire des économies en région Rhône-Alpes-Auvergne, où il la tête de liste LR

"Je veux fais des économies sur les coûts de fonctionnement".

"Ca suffit les barons locaux qui gaspillent l'argent public".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Laurent Wauquiez a annoncé "une clause de préférence régionale" en région Rhône-Alpes-Auvergne, s'il est élu aux régionales de décembre.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-