Primaire à droite: sur son site, Nicolas Sarkozy appelle aux parrainages

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Primaire à droite: sur son site, Nicolas Sarkozy appelle aux parrainages

Publié le 16/06/2016 à 08:31 - Mise à jour à 08:37
©Benoit Tessier/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors que Nicolas Sarkozy refuse de se déclarer officiellement candidat à la primaire de la droite, il a lancé un appel aux parrainages sur la page d'accueil de son site internet officiel. De quoi énerver encore un peu plus ses rivaux qui lui reprochent de se servir de ses fonctions de président des Républicains pour faire campagne pour son propre compte.

Nicolas Sarkozy pas officiellement candidat à la primaire de la droite? Pas besoin d'aller très loin pour comprendre que le suspense entretenu par l'ancien chef de l'Etat n'en est pas vraiment un. "Parrainez dès à présent Nicolas Sarkozy pour la primaire des 20 et 27 novembre", est-il en effet écrit en gros sur la page d'accueil de son site internet depuis quelques jours, comme l'a repéré Le Parisien.

L'appel reprend les termes d'un e-mail envoyé par Guillaume Larrivé, secrétaire général du micro-parti La France pour la vie, aux partisans de Nicolas Sarkozy le 23 mai.  "Parce qu'il est le seul à avoir permis à notre famille politique se rassembler, de s'apaiser et d'être à l'avant-garde sur le terrain des idées, je vous invite à soutenir Nicolas Sarkozy", était-il écrit. "Faites lui savoir que vous souhaitez sa candidature aux primaires! Vous pouvez dès aujourd'hui apporter votre parrainage grâce au bulletin officiel que je vous invite à envoyer (...) Dans les jours à venir, des comités d'appel à la candidature de Nicolas Sarkozy vont voir le jour partout en France. Je vous invite à les rejoindre massivement", poursuivait le député de l'Yonne. Et de conclure: "Je compte sur vous pour vous mobiliser aujourd'hui, pour faire gagner Nicolas Sarkozy demain".

Cet appel au parrainage risque d'exaspérer encore un peu plus les rivaux de Nicolas Sarkozy, qui lui reprochent de se servir de sa fonction de président des Républicains pour faire campagne pour son propre compte. Récemment Alain Juppé dénonçait "un problème éthique et moral" alors que l'ex-chef de l'Etat laissait planer le doute sur sa candidature. "Il fait des meetings, rencontre les militants et fait une vraie campagne de terrain (...) Je pense qu'une clarification serait utile", s'énervait quant à lui Jean-Pierre Raffarin, soutien du maire de Bordeaux. Fatigués de cette ambigüité, François Fillon et Hervé Mariton, deux candidats déclarés, ont saisi mercredi 15 la Haute-Autorité pour la primaire de la droite. L'instance du parti LR, qui a le pouvoir de faire des "observations" ou des "recommandations" doit se réunir ce jeudi 16 pour trancher sur le cas de l'ancien président. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Parrainez dès à présent Nicolas Sarkozy pour la primaire des 20 et 27 novembre", est-il écrit en gros sur la page d'accueil du site de l'ancien président.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-