Primaire à gauche: Lienemann souhaite augmenter le Smic à 1.300 euros nets

Primaire à gauche: Lienemann souhaite augmenter le Smic à 1.300 euros nets

Publié le 07/08/2016 à 14:52 - Mise à jour à 14:54
©Mehdi Fedouach / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Dans un entretien accordé au "JDD", Marie-Noëlle Lienemann, candidate à la primaire du PS, a donné de nombreux détails sur son programme. La sénatrice socialiste défend notamment un plan de relance économique de 35 milliards d'euros, une sixième semaine de congés payés mais aussi le Smic à 1.300 euros nets.

La sénatrice socialiste Marie-Noëlle Lienemann, candidate à la primaire du PS, défend un plan de relance économique de 35 milliards d'euros et une sixième semaine de congés payés dans un programme qu'elle esquisse ce dimanche 7. "Nous vivons un tournant historique, le keynésianisme apparaît comme un enjeu pour la période qui s'ouvre. Trente-cinq milliards, c'est moins qu'un an de pacte de responsabilité", argumente l'ancienne ministre dans le Journal du Dimanche.

Elle évoque également son souhait d'augmenter le Smic à 1.300 euros nets et de créer "un revenu de base pour tous les jeunes de moins de 28 ans". Mme Lienemann défend aussi l'instauration d'une sixième semaine de congés payés, à "capitaliser sur un compte épargne-temps pour permettre la réduction du temps de travail tout au long de la vie". Pour l'Europe, elle propose de suspendre en France "l'application des articles concernant le pacte de stabilité", dont la question du déficit équivalent à 3% de son produit intérieur brut, et la "contribution au budget communautaire", tant que les pays européens ne se seront pas accordés sur un plan de relance.

Mme Lienemann se prononce également pour la création d'un "grand ministère de l'Education populaire", prenant en charge "le financement et la coordination des temps et activités périscolaires qui doivent redevenir gratuits". Le Conseil national du PS a décidé le 18 juin d'organiser en janvier une primaire sur le périmètre de la "Belle Alliance populaire". Les candidatures seront ouvertes du 1er au 15 décembre.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Marie-Noëlle Lienemann défend un plan de relance économique de 35 milliards d'euros et une sixième semaine de congés payés.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-