Primaire à gauche: un premier sondage donne Valls perdant face à Montebourg

Primaire à gauche: un premier sondage donne Valls perdant face à Montebourg

Publié le 09/01/2017 à 08:54 - Mise à jour à 08:59
©Stephane Mahe/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Si Manuel Valls reste largement en tête au premier tour de la primaire à gauche, c'est Arnaud Montebourg qui l'emporterait selon un sondage. Et même face à Benoît Hamon, la victoire est loin d'être certaine pour l'ancien Premier ministre.

Manuel Valls arriverait en tête du premier tour de la primaire de gauche mais serait battu au second par Arnaud Montebourg, avec 53% des suffrages contre 47%, selon un sondage Kantar Sofres-OnePoint pour RTL, Le Figaro et LCI, publié dimanche.

Dans l'hypothèse d'un duel de second tour entre l'ancien Premier ministre et Benoît Hamon, les deux sont donnés à égalité (50%-50% d'intentions de vote).

Au premier tour de cette primaire des 22 et 29 janvier, Manuel Valls serait en tête avec 36% des voix, devant Arnaud Montebourg (23%), Benoît Hamon (21%), Vincent Peillon (10%), Sylvia Pinel (6%), Jean-Luc Bennahmias et François de Rugy (2% chacun).

Ces chiffres, rendus publics avant le premier débat télévisé jeudi entre les candidats, proviennent des intentions de vote de 488 personnes tout à fait certaines de participer à la primaire.

Sur tout l'échantillon interrogé, soit 8.011 personnes, 73% excluent de participer au scrutin.

Cependant, parmi les personnes tout à fait certaines d'aller voter, Manuel Valls ressort en tête des "souhaits" comme des "pronostics de victoire" à cette primaire initiée par le PS. 34% souhaitent qu'il l'emporte, et 41% pensent qu'il gagnera.

Enquête réalisée du 3 au 6 janvier sur internet, auprès d'un échantillon de 8.011 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Bien que distancé au premier tour, Arnaud Montebourg renverserait la tendance au second.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-