PS: Jean-Christophe Cambadélis annonce la nouvelle direction du parti

Auteur(s)
Pierre Plottu
Publié le 20 juin 2015
Mis à jour le 20 juin 2015
Image
Jean-Christophe Cambadélis devra s'assurer le soutien d'une majorité du PS lors de son congrès.
Crédits
©Robert/Nossan/Sipa
Jean-Christophe Cambadélis veut remettre le PS sur les rails en vue de l'élection présidentielle de 2017.
©Robert/Nossan/Sipa
Le bureau national et le secrétariat national du PS vont être renouvelés ce samedi et leur nouvelle composition annoncée par Jean-Christophe Cambadélis. Le premier secrétaire confirmé dans ses fonctions au congrès de Poitiers il y a quinze jours a bien veillé à faire de la place à tout le monde, comme le veut la tradition socialiste.

Il veut mettre le parti "en ordre de marche". Jean-Christophe Cambadélis, fraîchement reconduit à la tête du PS par les militants au congrès de Poitiers il y a deux semaines, va annoncer ce samedi la nouvelle composition des deux instances dirigeantes socialistes que sont le bureau national (BN) et le secrétariat national (SN). L'objectif: les "politiser" davantage.

Les 306 membres du conseil national du PS, le "parlement" du parti, se réunissent ce samedi à l'Assemblée nationale pour valider la composition du BN et du SN par un vote.

La première de ces instances est composée de 72 sièges, dont 54 sont répartis selon les scores obtenus par les différentes motions lors du vote des militantes le 21 mai dernier.

Pour la motion A emmenée par Jean-Christophe Cambadélis, qui avait recueilli près de 60% des suffrages, siègeront notamment les patrons des parlementaires PS Bruno Le Roux (Assemblée nationale) et Didier Guillaume (PS) ainsi que l'ancien secrétaire d'Etat aux Transports Frédéric Cuvillier, soit autant de ténors "légitimistes" défendant l'action du gouvernement, mais aussi Martine Aubry, réputée proche des frondeurs et qui avait pourtant rejoint le texte du premier secrétaire soutenant l'action de François Hollande et Manuel Valls.

Les têtes d'affiche des frondeurs (motion B, 29%), comme Christian Paul, Benoît Hamon et Marie-Noëlle Lienemann seront également de la partie, tout comme les troupes de Karine Berger (motion D, 9,5%) qui devrait être accompagnée de Yann Galut et Dominique Bertinotti notamment. Enfin, la motion C des "militants de terrain" de Florence Augier, qui n'avait recueilli que 1,5% des voix.

Le secrétariat national, l'exécutif du parti, doit également être présenté. Il devrait compter environ 80 membres "avec les secrétaires adjoints". Le SN devrait être désormais organisé autour de grands pôles thématiques et géographiques (un par région). L'objectif: remettre de l'ordre dans le parti et mobiliser les militants en vue de l'élection présidentielle de 2017, qui arrivera très vite.

 

À LIRE AUSSI

Image
Benoît Hamon, député des Yvelines.
Benoît Hamon: "une victoire pour Jean-Christophe Cambadélis, une défaite pour moi"
L'ancien ministre de l'Education et député (PS) des Yvelines Benoît Hamon était ce vendredi l'invité de RTL. Il a reconnu la défaite des frondeurs dans la course au po...
Publié le 29 mai 2015
Politique
Image
Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS.
Congrès du PS: la motion Cambadélis en tête
La motion A, du premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis, obtiendrait selon des résultats partiels un score supérieur à 60%. Celle défendue par Christian Pa...
Publié le 22 mai 2015
Politique
Image
Jean-Christophe Cambadélis et Martine Aubry.
Congrès du PS: Martine Aubry rallie officiellement Cambadélis et sa motion pro-gouvernement
Martine Aubry a annoncé ce vendredi soir qu'elle se range derrière la motion de Jean-Christophe Cambadélis pour le 77e congrès socialiste de juin prochain. Un soutien ...
Publié le 10 avril 2015
Politique