PS: "l'Alliance populaire" voulue par Cambadélis devrait naître mi-février

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

PS: "l'Alliance populaire" voulue par Cambadélis devrait naître mi-février

Publié le 15/12/2015 à 10:47 - Mise à jour à 10:49
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Alors que le second tour des régionales a fait la démonstration que, unie, la gauche peut peser dans les élections, Jean-Christophe Cambadélis a annoncé lundi la création d'une "alliance populaire" destinée à la rassembler d'ici la mi-février. Mais, a priori sans la gauche de la gauche ni EELV, le projet paraît mort-né.

"L'Alliance populaire" souhaitée par le Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis devrait être portée sur les fonts baptismaux à la mi-février au travers de la publication d'un texte fondateur, a affirmé lundi 14 à l'AFP la porte-parole du PS Corinne Narassiguin.

Jean-Christophe Cambadélis en a fait l'annonce devant les membres du Bureau national réunis lundi soir, au lendemain des élections régionales. Ce "nouveau mouvement" ne sera "pas un nouveau parti", mais une "fédération de partis, de mouvements associatifs" associant largement les citoyens. Des débats seront organisés de fin décembre à fin janvier pour nourrir le texte fondateur.

La création de ce mouvement doit permettre d'obtenir "un accord de rassemblement le plus large possible" dans la perspective de l'élection présidentielle 2017, a expliqué Mme Narassiguin. La porte-parole ne se fait au demeurant guère d'illusion sur le fait que le PC et le Front de gauche "auront sûrement envie de leur candidat". Europe Ecologie-les Verts n'a pour l'instant pas dévoilé ses intentions.

Jean-Christophe Cambadélis et Julien Dray, justement "chargé de l'alliance populaire" depuis le mois de juin au PS, piloteront le dossier. Dimanche Julien Dray avait évoqué le lancement d'un "nouveau projet" devant permettre le "rassemblement de la gauche". "On va essayer de faire que la gauche soit au deuxième tour de la présidentielle donc qu'elle se regroupe, qu'elle se rassemble d'une manière ou d'une autre pas seulement par souci défensif. Elle doit le faire en travaillant, en étant adossé à un projet", avait-il défendu dimanche sur France-2.

Julien Dray avait également évoqué un changement de nom du PS, avant d'être rapidement corrigé par Jean-Christophe Cambadélis. "Le changement de nom du PS n'est pas à l'ordre du jour. Le dépassement du PS l'est!", avait ainsi twitté le patron des socialistes dans la foulée.

Dans son allocution, dimanche soir, Jean-Christophe Cambadélis a invité la gauche à "retrouver le chemin de l'union". "Ensemble, nous devons forger l’espoir d’une société meilleure où se conjuguent croissance durable, justice sociale et territoriale, action écologique, priorité éducative, autorité de l’Etat, innovation démocratique", a-t-il déclaré.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


"On va essayer de faire que la gauche soit au deuxième tour de la présidentielle donc qu'elle se regroupe", a dit dimanche 13 le socialiste Julien Dray.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-