Raquel Garrido agace Jean-Luc Mélenchon? Elle répond sur les réseaux sociaux et tacle les journalistes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Raquel Garrido agace Jean-Luc Mélenchon? Elle répond sur les réseaux sociaux et tacle les journalistes

Publié le 03/11/2017 à 16:50 - Mise à jour à 17:03
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Raquel Garrido n'a pas sa langue dans sa poche. Et elle l'a encore prouvé ce vendredi en réagissant avec virulence à des articles. Accusée d'agacer Jean-Luc Mélenchon, leader de son parti, elle n'a pas hésité à désigner les journalistes comme des "putes à clic"

Tout est parti d'un article paru sur le site de Paris Match jeudi 2. Accusée d'énerver Jean-Luc Mélenchon, Raquel Garrido a répondu ce vendredi 3 aux journalistes qui avaient écrit et cité le papier.

Dans un portrait, la porte-parole de la France insoumise était qualifiée de "volcanique" et elle n'a pas manqué de réagir comme tel. Accusée de faire "craquer" le leader de son parti avec ses sorties polémiques et ses affaires, la compagne du député Alexis Corbière s'est fendue d'un tweet assassin.

"J'en connais plus d'un qui +n'en peu plus+ des journalistes menteurs. Quant à moi, vous me faites rire. Vous êtes de belles putes à clic", a-t-elle écrit en s'attirant les foudres de nombreux utilisateurs du réseau social.

"Il n'en peut plus de devoir passer derrière", expliquait un proche de Jean-Luc Mélenchon à l'hebdomadaire alors qu'un autre regrettait: "la polémique pour la polémique ne mène nulle part".

La porte-parole avait même été intimée de s'apaiser et de cesser ses sorties controversées, ce qu'elle s'était visiblement appliquée à faire ces dernières semaines. Pointée du doigt pour ses arriérés de cotisation sociale, Raquel Garrido a aussi été largement fustigée pour le fait qu'elle vivait (et vit toujours) dans un HLM dans le XIIe arrondissement avec son conjoint et ses enfants.

Elle avait tenu à répondre aux polémiques... sur le compte Snapchat du blogueur spécialisé dans la téléréalité Jeremstar, avec qui elle est chroniqueuse dans l'émission Les Terriens du Dimanche sur C8.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Raquel Garrido s'est violent emportée contre les journaliste après qu'un article ait révélé que Jean-Luc Mélenchon "n'en pouvait plus" de ses polémiques.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-