Loi Travail et sondages: d'abord séduits par la réforme, les Français rebutés par les ordonnances

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Loi Travail et sondages: d'abord séduits par la réforme, les Français rebutés par les ordonnances

Publié le 01/09/2017 à 08:09 - Mise à jour à 08:15
© ALAIN JOCARD / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL avec AFP
-A +A

Deux sondages réalisés entre mercredi et ce vendredi sur la réforme du code du travail montrent des opinions divergentes des Français, tantôt favorables, tantôt opposés à la mesure. Il semble que d'abord séduits par cette idée, ils n'aient pas apprécié le contenu des ordonnances.

Les sondages ne sont pas une science exacte, d'autant plus lorsque l'opinion est partagée. Ce qui semble bien être le cas quant à la réforme du code du travail, dont les fameuses ordonnances ont été dévoilées jeudi 31. Au lendemain de cette annonce, deux sondages viennent se contredire sur la réaction des Français.

Selon un sondage Harris Interactive pour RMC et Atlantico, 58% des Français se disent opposés aux ordonnances, contre 42% qui y sont favorables. Pour une majorité encore plus large des personnes interrogées (71% contre 29%), la réforme va "réduire le pouvoir des syndicats dans les entreprises". Pour 54% (contre 46%), elle va "détériorer les conditions de travail des salariés".

Mais l'institut Odoxa qui a également réalisé pour Franceinfo un sondage qui arrive à une autre conclusion. Selon cette étude, 52% des Français sont favorables au principe de réformer le code du travail.

L'élargissement du CDI de projet remporte ainsi une grande adhésion, de même que la réforme du dialogue social. En revanche, le plafonnement des indemnités prud'homales en cas de licenciement jugé abusif est décrié par 57% des sondés.

La différence entre les deux études peut en partie s'expliquer par la marge d'erreur, mais aussi par la date et la question posée. En effet, celle d'Odoxa a été réalisée mercredi 30 et jeudi 31. Au moins une partie des sondées ne connaissaient donc pas le contenu précis des ordonnances à ce moment là, même si les éléments sur lesquelles elles portaient avaient été largement dévoilés. Ils ont donc été davantage interrogés sur l'esprit de la loi. D'ailleurs le sondage Odoxa a interrogé les Français sur le "principe" de la réforme, tanfis que celui de Harris Interactive les questionnait sur le contenu des ordonnances.

Cette contradiction semble montrer que les Français sont favorables -à une faible majorité- à "une" réforme du code du travail, dans l'idée de ce que le gouvernement avait présenté avant jeudi. En revanche, le contenu précis et chiffré des ordonnances semblent les avoir davantage rebutés.

Auteur(s): VL avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les Français étaient plutôt favorable à la réforme du code du travail, jusqu'à ce qu'ils découvrent les ordonnances.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-