Régionales: tensions à l'UMP autour des têtes de listes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Régionales: tensions à l'UMP autour des têtes de listes

Publié le 06/02/2015 à 14:09 - Mise à jour le 07/02/2015 à 11:10
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL
-A +A

L'UMP a désigné les premières têtes de liste pour les élections régionales de décembre 2015 parmi lesquels plusieurs ténors. Des nominations qui créent déjà des tensions au sein de l'UMP et avec ses alliés potentiels.

La Commission nationale d'investiture (CNI) de l'UMP a désigné jeudi 5 février 7 de ses 13 têtes de listes pour les élections régionales de décembre prochain. Les premières tenant compte de la nouvelle carte de France à 13 régions. Parmi ces candidats, on retrouve plusieurs ténors du parti, à savoir l'ancienne ministre du Budget Valérie Pécresse en Île-de-France, Xavier Bertrand dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et surtout le secrétaire général de l'UMP Laurent Wauquiez dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. La nouvelle importance que prendront les régions en 2016 semble avoir motivé les cadres à se lancer dans la bataille.

La nomination de Laurent Wauquiez a créé de nouvelles tensions au sein d'une UMP déjà chahutée par les querelles internes ainsi qu'avec ses voisins et potentiels alliés de l'UDI. Alors que Laurent Wauquiez incarne l'aile droite du parti, le plus modéré et très europhile Michel Barnier a été écarté. Il prônait dans cette région tenue par la gauche une alliance avec l'UDI et le Modem. L'UDI qui n'est pas tentée pour l'instant par une liste commune avec Laurent Wauquiez.

De même, Henri Guaino, fidèle de Nicolas Sarkozy, aurait selon Le Monde mal pris le fait qu'aucune primaire ne soit organisée pour désigner le candidat en Île-de-France.  

Le Nord-Pas-de-Calais –Picardie et surtout l'Auvergne-Rhône-Alpes devraient voir leur importance stratégique augmenter avec la nouvelle carte des régions. La région convoitée par Laurent Wauquiez deviendra alors la deuxième de France par sa population et son PIB.

Les autres candidats désignés par l'UMP sont Bruno Retailleau (Pays de la Loire), Marc Le Fur (Bretagne), Philippe Richert (Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne) et Alain Joyandet (Bourgogne-Franche-Comté).

Auteur(s): VL

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La nomination de Laurent Wauquiez comme tête de liste dans la région Auvergne-Rhône-Alpes est source de tensions.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-