Régionales: Manuel Valls promet "la guerre civile" si le FN passe

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 12 décembre 2015 - 10:08
Image
Manuel Valls.
Crédits
©Andrea comas/Reuters
En cas de victoire du FN dans certaines régions, il y a risque de "guerre civile" selon Manuel Valls.
©Andrea comas/Reuters
Si le FN l'emporte dimanche, ce sera "la guerre civile", selon Manuel Valls. Le Premier ministre a réitéré vendredi la menace qu'il avait lancée le matin sur France Inter.

A deux jours du second tour des élections régionales dimanche 13, le Premier ministre Manuel Valls est monté au créneau vendredi en affirmant que le pays était menacé de "guerre civile" en cas de victoire du Front national dans certaines régions.

"Il y a deux options pour notre pays (...), celle de l'extrême droite qui, au fond, prône la division, cette division peut conduire à la guerre civile, et il y a une autre vision qui est celle de la République et des valeurs, qui est le rassemblement", a-t-il affirmé dans la matinée sur France Inter.

Le Premier ministre a réitéré ses propos un peu plus tard, lors d'un déplacement à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), aux côtés de Claude Bartolone. Il a apporté son soutien à celui-ci, tête de liste PS en Ile-de-France, région très convoitée et théâtre d'un duel droite-gauche particulièrement serré et d'une campagne particulièrement houleuse.

Après ses propos polémiques accusant sa rivale Valérie Pécresse (Les Républicains) de défendre "en creux" la "race blanche", le président de l'Assemblée a maintenu ses propos et a renvoyé les Républicains à leur propre "violence" à son endroit, prenant l'exemple du maire de Juvisy-sur-Orge (Essonne) Robin Reda, qui l'a traité d'"élu mafieux".

Ces échanges d'amabilités se sont poursuivis jusqu'aux derniers instants de la campagne: vendredi soir, sur son compte Facebook, Julien Dray, candidat PS en Ile-de-France, a évoqué dans une vidéo un message de "la droite versaillaise" appelant à voter pour Mme Pécresse, à la fin duquel figure selon lui une photo montrant Claude Bartolone et la garde des Sceaux Christiane Taubira, avec la mention "Chassons-les d'Ile-de-France".

 

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.