Remaniement du gouvernement: bataille Macron/Philippe à l'origine du retard?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Remaniement du gouvernement: bataille Macron/Philippe à l'origine du retard?

Publié le 09/10/2018 à 18:45 - Mise à jour à 18:48
© LUDOVIC MARIN / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): PP

-A +A

Un duel au sommet entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe serait à l'origine du retard pris par le remaniement du gouvernement, qui était attendu ce mardi. Le président et son Premier ministre ne parviendraient ainsi pas à se mettre d'accord sur le nom du nouveau ministre de l'Intérieur. Mais pas seulement...

Le remaniement du gouvernement prévu pour ce mardi 9 aurait-il pris du retard à cause d'une bataille, feutrée mais bien réelle, entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe? C'est ce qu'avance Le Canard enchaîné dans son édition à paraître mercredi 10.

L'hebdomadaire révèle ainsi que le président voulait nommer Christophe Castaner, actuellement patron de LREM et secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement, au poste de ministre de l'Intérieur. Problème, Edouard Philippe poussait lui pour Gérald Darmanin (Actions et Comptes publics) en tandem avec Frédéric Péchenard (ancien directeur de la police nationale). Deux sarkozystes pur jus.

Refus d'Emmanuel Macron, dont un proche, cité par Le Canard, résume: "autant nommer Sarkozy à l'Intérieur". Edouard Philippe aurait alors tenté de pousser la nomination de Jean Castex, inconnu du grand public et maire d'une petite ville des Pyrénées-Orientales, Prades. Mais surtout un autre sarkozyste: il a été secrétaire général adjoint de l'Elysée du temps de l'ancien président.

Le président aurait ainsi échoué à imposer à son Premier ministre le nom du nouveau ministre de l'Intérieur. Si l'information du Canard se révèle exacte, cela revient à se demander qui commande...

"C'est moi le patron" s'est ainsi senti obligé de rappeler Emmanuel Macron, toujours selon des indiscrétions recueillies par l'hebdomadaire. Le chef de l'Etat aurait en outre tenté de faire entrer au gouvernement des personnalités de gauche, pour donner un signal et recentrer son image, mais visiblement sans plus de succès. Réponse lorsque le nouveau casting gouvernemental aura été officialisé. Prochainement?

Auteur(s): PP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Emmanuel Macron ne serait pas parvenu à imposer à Edouard Philippe certains noms pour le remaniement du gouvernement qui était attendu ce mardi 9.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-