Remaniement ministériel: Macron va le faire dans "les 24 heures" selon Blanquer

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Remaniement ministériel: Macron va le faire dans "les 24 heures" selon Blanquer

Publié le 15/10/2018 à 11:38 - Mise à jour à 11:42
© FRANCOIS GUILLOT / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Jean-Michel Blanquer a confirmé ce lundi matin que le remaniement devrait avoir lieu dans la journée ou mardi au plus tard. Le ministre de l'Education nationale a parlé de "24 heures".

Depuis son retour du sommet de la Francophonie en Arménie vendredi 12, Emmanuel Macron a repris d'arrache-pied les tractations préalables à un remaniement ministériel alors qu'Edouard Philippe aurait déjà reçu les futurs entrant la semaine passé. Les deux têtes de l'exécutif déjeuneront d'ailleurs ensemble ce lundi 15 à midi à l'Élysée, peut-être l'occasion de mettre la touche finale au casting qui leur conviendra.

Par ailleurs, Jean-Michel Blanquer a confirmé ce matin que le remaniement devrait avoir lieu dans la journée ou mardi au plus tard. "C'est pour bientôt, je pense que dans les 24 heures, il y en aura un, oui bien sûr", a fait savoir le ministre de l'Education nationale sur Europe 1.

Lire aussi - Remaniement ministériel: Bayrou arbitre de la bataille Macron-Philippe?

Le Premier ministre, qui assure l'intérim du démissionnaire Gérard Collomb au ministère de l'Intérieur, s'est rendu ce lundi matin à Nantes dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté. Il va également se déplacer dans l'Aude, touché dimanche par des violentes inondations qui ont déjà coûté la vie à six personnes.

Emmanuel Macron doit rencontrer dans l'après-midi le président sud-coréen, Moon Jae-in, en déplacement en France. Les agendas bien remplis du président de la République et du Premier ministre laissent à penser que le remaniement pourrait n'avoir lieu que mardi 16 au matin.

Pour remplacer Gérard Collomb, qui a quitté la place Beauvau le 2 octobre, le nom de Christophe Castaner, délégué général de LREM, est celui qui revient avec le plus d'insistance. L'option consistant à associer à son profil très politique une personnalité extérieure a conduit différentes sources à citer l'hypothèse d'un duo avec l'ancien patron de la police nationale Frédéric Péchenard, un proche de Nicolas Sarkozy.

L'opposition n'a eu de cesse ces derniers jours de pointer le "conflit" qui opposerait Emmanuel Macron et Edouard Philippe sur l'architecture du prochain gouvernement, censé obéir à de savants équilibres portant sur la sensibilité politique (gauche/droite/centre), la parité hommes/femmes et le parcours (professionnels de la politique ou issus de la société civile).

Voir:

Le remaniement dans la dernière ligne droite

Nouveau gouvernement: le remaniement est-il pour lundi?

Remaniement ministériel: Laurent Wauquiez envoie un SMS stratégique au mauvais destinataire

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Jean-Michel Blanquer a annoncé un remaniement dans les "24 heures".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-