Rentrée : pas d’arrêt maladie pour les parents vaccinés, en cas d’enfant positif au Covid

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 31 août 2021 - 13:18
Image
Des enfants arrivent dans une école élémentaire de La Rochelle, en Charente-Maritime, le 4 septembre
Crédits
© XAVIER LEOTY / AFP/Archives
Lorsqu’un seul cas de Covid sera détecté à l'école primaire, la classe entière passera en cours à distance.
© XAVIER LEOTY / AFP/Archives

C’est la deuxième rentrée scolaire depuis le début de l’épidémie de coronavirus, et elle est logiquement définie par l’évolution du protocole sanitaire, le passe sanitaire, la vaccination et l’évolution de la circulation du virus. Un point du protocole sanitaire en cas d'élève contaminé attire particulièrement l’attention : les enfants testés positifs au Covid-19 auront l’obligation de s'isoler. De même, lorsqu’un seul cas de Covid sera détecté à l'école primaire, la classe entière passera en cours à distance.

La question sur la garde des enfants se pose donc, surtout par rapport à la différence entre parents vaccinés et non-vaccinés

En cas de contact avec leur enfant reconnu "positif", les personnes non-vaccinées peuvent automatiquement recourir au télétravail ou demander un arrêt de travail de sept jours. Ce n'est pas vrai pour les salariés vaccinés, qui n'auront pas automatiquement d’arrêt maladie, ce qui complique la garde des enfants. Les personnes non-vaccinées sont effectivement considérées comme cas contact, contrairement aux parents vaccinés. Grâce à ce dispositif, les parents salariés non-vaccinés pourront plus facilement assurer la garde de leur enfant à la maison, s'il est positif au Covid, et donc à l’isolement pendant sept jours. En revanche, comme le rapporte LCI, les personnes vaccinées n'ont plus l'obligation de s'isoler lorsqu’elles sont cas contact. Ce qui est plutôt un avantage en général, ne l'est pas lorsque l'enfant ou l'un de ses camarades de classe est positif au Covid. Dans ce cas, l’enfant devra s'isoler sept jours à la maison, mais les parents vaccinés et testés négatifs ne pourront pas s’absenter de leur travail pour assurer la garde.

Les parents vaccinés sanctionnés malgré leur suivi des recommandations du gouvernement par rapport à la vaccination

Hubert Salaun, porte-parole de la fédération des parents d'élèves de l'enseignement public (PEEP) considère “qu’on ne peut pas sanctionner les parents vaccinés alors qu'ils ont joué le jeu". Pour éviter cette discrimination, la PEEP veut demander au ministre de l'Éducation une solution qui pourrait prendre soit la forme d’une indemnisation indépendante à la vaccination des parents, pour garder leurs enfants, soit une plus ample flexibilité au travail. Dans le cas contraire, c'est le risque pour les parents de ne pas pouvoir garder leurs enfants en cas d’isolement et les pousser à éviter de tester leurs enfants, par peur de la fermeture de la classe et de la mise à l’isolement.

À LIRE AUSSI

Image
Un enfant de 13 ans se fait vacciner à Hartford, aux Etats-Unis, le 13 mai 2021.
Faire vacciner les enfants, vraiment ?
TRIBUNE - Face à la propagande incessante des médias sur les morts du virus Covid-19 et la nécessaire et inévitable vaccination de la population pour enrayer l’épidémi...
24 août 2021 - 18:32
Opinions
Image
Senta Depuydt : « Vacciner les enfants est irresponsable »
Senta Depuydt : « Vacciner les enfants est irresponsable »
Dénonçant le passe vaccinal ou « passe sanitaire », et la vaccination des enfants, l’association Children's Health Defense (Défense de la santé des enfants) appelle le...
07 juin 2021 - 19:01
Vidéos
Image
Christian Velot
Vacciner les jeunes, pourquoi c'est une mauvaise idée, par Christian Vélot
EXTRAIT - ¨Faut-il vraiment vacciner les plus jeunes ?En cinq minutes, le généticien Christian Velot explique de manière claire et détaillée pourquoi c'est une erreur ...
16 juillet 2021 - 18:08
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don