Rougeole: Buzyn appelle les non vaccinés à "faire un rattrapage"

Rougeole: Buzyn appelle les non vaccinés à "faire un rattrapage"

Publié le 14/02/2018 à 10:20 - Mise à jour à 10:30
© Thomas Samson / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Face à l'épidémie de rougeole qui sévit en Nouvelle-Aquitaine, Agnès Buzyn a appelé ce mercredi au micro de France Inter les personnes non vaccinées "à faire un rattrapage". Suite au décès d'une femme de 32 ans, la ministre de la Santé a rappelé qu'il s'agissait d'une maladie "potentiellement grave".

Elle a décidé de prendre les choses en main. Face à l'épidémie de rougeole qui sévit en Nouvelle-Aquitaine, Agnès Buzyn a appelé les personnes non vaccinées et ceux qui n'ont pas fait vacciner leurs enfants "à faire un rattrapage", rappelant au passage que la couverture était seulement de 70% dans certaines régions de France. Un pourcentage "totalement insuffisant pour empêcher une épidémie d'émerger".

Qualifiant cette maladie de "potentiellement grave", la ministre de la Santé a également rappelé ce mercredi 14 au micro de France Inter que les personnes les plus vulnérables, "notamment celles que l'on ne peut pas vacciner aujourd'hui", pâtissaient du fait que la population n'était pas "suffisamment couverte par le vaccin".

"Ce qui est clair, avec cette épidémie, c'est que, malheureusement, quand une couverture vaccinale de la population est insuffisante, les personnes vulnérables l'attrapent. Aujourd'hui, pratiquement tous les cas de rougeole sont survenus chez des gens soit non vaccinés, soit n'ayant eu qu'une seule dose dans leur vie, alors que deux doses étaient recommandées à l'époque", a-t-elle déploré expliquant à nouveau que c'était désormais obligatoire en raison de la gravité de la maladie.

Lire aussi - Nice: une jeune fille meurt de la rougeole, elle n'était pas vaccinée

Une femme de 32 ans, qui n'était pas vaccinée, y a d'ailleurs succombé. Hospitalisée depuis 10 jours, elle est décédée mardi 13 à l'hôpital de Poitiers (Vienne). Elle aurait contracté la maladie en accompagnant son père au sein de l'établissement hospitalier fin janvier.

En plus de ce décès, 21 personnes sont mortes de la rougeole depuis 2008, selon Daniel Lévy-Brühl, le responsable de l’unité chargé des infections respiratoires et de la vaccination au sein de l'agence sanitaire Santé publique France. Le dernier décès en date remonte à juin dernier, une adolescente de 16 ans. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Agnès Buzyn a demandé aux personnes non vaccinées contre la rougeole de "faire un rattrapage".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-