"Salut nazis" inventés : Darmanin persiste et alerte sur des comportements "factieux"

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 21 janvier 2022 - 13:00
Image
Gérald Darmanin Fake News 2
Crédits
Ludovic MARIN / AFP / FS
Gérald Darmanin persiste et signe.
Ludovic MARIN / AFP / FS

Le week-end dernier, le ministre de l’Intérieur avait partagé sur Twitter une photo floutée présentant des manifestants anti-pass en train de réaliser, selon lui, des « saluts nazis ». Interrogé à ce sujet sur France Info le 20 janvier, le ministre persiste dans l'erreur, allant même jusqu’à évoquer des « comportements factieux ».

Cette fausse information de Gérald Darmanin, abondamment relayée par une large partie de la presse, sans vérification, avait pourtant été rapidement démentie à la suite d’une publication sur les réseaux, qui montrait que les manifestants en question ne faisaient en vérité que taper dans leurs mains en scandant « liberté ».

Lire aussi : Saluts nazis à la manif anti-pass: "fake news" de Gérald Darmanin, relayée par certains médias

« Des comportements factieux dans les rues de Paris »

Après avoir tweeté l'image en déclarant le 16 janvier que « la photo prise en marge de la manifestation anti-pass du mouvement dit "les Patriotes" choque beaucoup, à juste titre », le ministre avait dans la foulée demandé à la préfecture de police de Paris d’effectuer un signalement auprès de la justice.

Comme le lui souligne la journaliste de France Info, la vidéo d’où l’image est tirée montre des personnes ne faisant que taper des mains en chantant « liberté ! ».

Dessin de presse par ARA, pour FranceSoir

«Est-ce que vous êtes allé trop vite ? », lui demande la journaliste, après la diffusion à l'antenne de la vidéo qui avait été postée par le président des Patriotes Florian Philippot. Que nenni pour le locataire de la place Beauvau : « Non. D'abord je voudrais vous dire qu'ils tapaient dans les mains mais manifestement, c'est de manière assez détournée qu'on essaye d'avoir des comportements qu'on peut qualifier de factieux dans les rues de Paris ».

« Mais là, on ne peut pas dire que c'est un salut nazi ? », revient alors à la charge la journaliste de France Info. « Si. On peut dire que c'est un comportement que l'on peut qualifier de factieux », n'en démord pas Gérald Darmanin.

Gérald Darmanin ajoute que des journalistes ont été agressés en marge de la mobilisation anti-pass sanitaire du week-end et que « des inscriptions nazies comparant par exemple les personnes qui n'étaient pas vaccinées avec les juifs des années 40 » ont été « retrouvées dans les rues de Paris ». En outre, il assure que des responsables des Zouaves étaient présents au sein du cortège.

Le 16 janvier, Florian Philippot avait fait savoir qu'il envisageait « une action en justice », accusant le ministre d'avoir « une nouvelle fois menti, et gravement diffamé ».

À LIRE AUSSI

Image
Darmanin Fake News
Saluts nazis à la manif anti-pass : "fake news" de Gérald Darmanin, relayée par certains médias
Un mensonge d’État si grossier qu’on peine à croire que certains médias aient pu le relayer si promptement sans aucune vérification.Une version des faits très vite réf...
17 janvier 2022 - 16:17
Politique
Image
Jean Castex
Assouplissement des mesures : Jean Castex maintient la pression sur les non-vaccinés
Lors d'une conférence de presse ce jeudi 20 janvier, à 19 h, le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce que Gabriel Attal appelait, quelques heures plus tôt dans la ...
20 janvier 2022 - 20:55
Politique
Image
Sénat fontaines
Ouverture d'une commission d'enquête pour "contrôler" le passe vaccinal
Comme l'avait suggéré Gérard Larcher hier, la conférence des présidents du Sénat a abouti sur l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire qui vise à examiner ...
20 janvier 2022 - 20:02
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.