Affaires Fillon: plus de 1,1 million d'euros perçus au total par le candidat des Républicains et sa famille

Affaires Fillon: plus de 1,1 million d'euros perçus au total par le candidat des Républicains et sa famille

Publié le 13/03/2017 à 12:56 - Mise à jour à 13:23
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors que le "JDD" affirmait dimanche que François Fillon s'était fait offrir des costumes de luxe à hauteur de 48.500 euros par "un ami", d'autres affaires entourent le candidat des Républicains. Au total, la somme totale de ses différentes affaires s'élèvent à plus de 1,1 million d'euros.

Depuis le 25 janvier et la parution du numéro du Canard enchainé révélant les soupçons d'emplois fictifs de sa femme et deux de ses enfants à l'Assemblée nationale, François Fillon est dans la tourmente. Dimanche 12, le JDD en a rajouté une couche: le candidat des Républicains se serait fait offrir près de 48.500 euros de costumes de luxe par "un ami" depuis 2012. Un montant qui vient s'ajouter aux autres sommes d'argent issues de toutes les affaires le concernant. Récapitulatif.

Le Canard enchaîné avait révélé qu'il aurait rémunéré sa femme, Penelope, en tant qu'assistante parlementaire entre 1988 et 2013 alors qu'elle n'aurait jamais travaillé pour lui selon certains témoignages, ce qu'il dément. Durant cette période, pendant laquelle il y a eu des coupures, l'épouse du politique aurait touché 831.440 euros brut.

Penelope Fillon aurait aussi touché 100.000 euros bruts par la Revue des deux mondes, emploi pour lequel les enquêteurs s'interrogent aussi.

Leurs enfants, Marie et Charles, sont aussi en cause. Embauchés comme assistants parlementaires de leur père au Sénat entre 2005 et 2007 alors qu'ils étaient étudiants, ils auraient touché à eux deux 86.076 euros bruts.

François Fillon est lui accusé par la Canard enchainé d'avoir omis de déclarer un prêt de 50.000 euros à Marc Ladreit de Lacharrière. Le prêt aurait été remboursé selon les avocats du candidat mais le Code général des impôts stipule que tout prêt supérieur à 760 euros doit être déclaré par l'emprunteur. De plus, les 50.000 euros n'auraient pas non plus été déclarés à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique.

Enfin, le JDD révélait donc dimanche que François Fillon s'était vu offrir des costumes de luxe par "un ami" en février, un cadeau d'une valeur de 13.000 euros. Mais ce ne serait pas le premier cadeau du genre et depuis 2012, le candidat à la présidence de la République aurait bénéficié de 48.500 euros de cadeaux au total.

Si se faire offrir des cadeaux luxueux n'est bien évidemment pas puni par la loi, les députés se doivent cependant de déclarer les dons de plus de 150 euros au déontologue de l'Assemblée. François Fillon refusait toujours ce lundi 13 de révéler l'identité du généreux donateur.

Tout ces éléments réunis équivalent à la somme de 1,1 million d'euros.

Les colloques à l'étranger effectués par François Fillon, et où il était l'un des seuls participants à être rémunéré selon Libération, n'entrent pas dans ce calcul. Si les faits sont peut-être moralement discutables, ils ne sont pas illégaux. Selon Libération, le candidat aurait touché entre 140.000 et 210.000 euros grâce à ses conférences entre 2013 et 2016.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




François Fillon sera entendu par les juges mercredi 15.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-