Second tour présidentielle: comment faire pour voter lorsqu'on travaille dimanche?

Second tour présidentielle: comment faire pour voter lorsqu'on travaille dimanche?

Publié le 06/05/2017 à 16:37 - Mise à jour à 16:53
©AFP/Archives/Alain Jocard
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Comme au premier tour, de nombreux électeurs travailleront ce dimanche, jour du second tour de la présidentielle. Il est parfois difficile pour eux de s'organiser pour remplir leur devoir citoyen. Toutefois, selon une disposition de la loi Macron les employeurs doivent prendre les mesures nécessaires pour leur permettre de se rendre dans leur bureau de vote.

C'est une question qui se pose à chaque élection et le second tour de la présidentielle ne fait pas exception. Comment trouver le temps d'aller voter alors qu'on travaille le dimanche du scrutin, parfois avec des horaires à rallonge?

Depuis le 6 août 2015, les employeurs doivent prendre les mesures nécessaires pour permettre à leurs salariés de se rendre dans l'isoloir. En effet, selon une disposition de la loi Macron, qui organise les règles du travail dominical, un employé peut donc s'absenter de son lieu de travail pour aller remplir son devoir citoyen.

L'article 247 dispose que "l'employeur prend toute mesure nécessaire pour permettre aux salariés d'exercer personnellement leur droit de vote au titre des scrutins nationaux et locaux lorsque ceux-ci ont lieu le dimanche". Et ce sans autorisation préalable et sans s’en inquiéter. De même, la loi interdit aux employeurs d'obliger leurs salariés à avoir recours à la procuration, le texte précisant que "le salarié doit pouvoir exercer personnellement son droit de vote".

Qui sera le huitième président de la Ve République? Un total de 47 millions de Français sont appelés aux urnes pour le second tour de l'élection présidentielle opposant Emmanuel Macron à Marine Le Pen qui a débuté samedi 6 en outre-mer et s'achèvera dimanche 7 à 20h, heure de clôture des derniers bureaux de vote en métropole.

Aussitôt les premières estimations fiables seront publiées et le visage du nouveau locataire de l'Elysée, qui dirigera le pays pendant les cinq prochaines années, sera connu. Et si l'un partait favori dans les derniers sondages, tout reste possible au terme d'une élection qui restera marquée par des révélations fracassantes ou autres "fake news" ravageuses.

> Dimanche les bureaux de vote métropolitains ouvriront à 8h, tout savoir sur les modalités du scrutin en cliquant ICI

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pour les travailleurs dominicaux, aller voter peut être un casse-tête.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-