Selon Emmanuel Macron, la Guyane est une île (VIDEO)

Selon Emmanuel Macron, la Guyane est une île (VIDEO)

Publié le 27/03/2017 à 10:10 - Mise à jour à 10:31
© Eric FEFERBERG / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors qu'il était en déplacement dimanche à La Réunion, Emmanuel Macron a été interrogé sur le mouvement social qui touche la Guyane depuis quelques jours. Mais le candidat a commis une bourde en expliquant que le territoire frontalier du Brésil était une île.

Selon Emmanuel Macron, la Guyane serait une île. C'est en tout cas ce qu'Emmanuel Macron a expliqué dimanche 26 lors de sa série de déplacements en Outre-mer débutée samedi 25.

Il a commencé sa tournée par l'île de La Réunion, dans l'océan Indien, alors que la Guyane est paralysée par un mouvement social depuis le 17 mars dernier. Une grève illimitée a même été votée ce lundi 27 par près de 40 syndicats membres de l'Union des travailleurs guyanais (UTG).

C'est lors d'un de ce déplacement que le candidat a été interrogé sur la situation: "ce qui se passe en Guyane en effet depuis plusieurs jours est grave. C'est grave en raison des débordements et donc mon premier mot est celui d'un appel au calme parce que je crois que bloquer les pistes d'aéroport, bloquer les décollages, parfois même bloquer le fonctionnement de l'île, ne peut être une réponse apportée à la situation". La bourde a été diffusée lors du 1945 sur la chaîne M6. La Guyane a pourtant plus de 700 km de frontière terrestre avec le Brésil et plus de 500 km avec le Suriname.

Ce n'est pas la première bourde d'Emmanuel Macron au sujet d'un territoire d'Outre-mer. En décembre dernier, il avait qualifié les personnes habitant en Guadeloupe "d'expatriés".

A nouveau, il a reçu des critiques via les réseaux sociaux, notamment de locaux. Pourtant, beaucoup d'internautes ont soutenu le candidat expliquant que cette bourde était peut être due au décalage horaire et à la fatigue engendrée par celui-ci.

D'autres encore ont émis l'hypothèse qu'Emmanuel Macron parlait peut être de l'Île de Cayenne, le principal pôle économique du département de la Guyane qui regroupe les villes de Cayenne, Matoury et Remire-Matoury, mais qui n'est pas une île au sens stricte du terme.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Emmanuel Macron fait actuellement une tournée dans les territoires français d'Outre-mer dans le cadre de sa campagne.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-