Sexisme - Estrosi: "Si le Journal du hard existait encore, peut-être que Madame Schiappa irait"

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 23 janvier 2019 - 12:49
Image
Le maire de Nice Christian Estrosi à Paris, le 16 mai 2017
Crédits
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
Christian Estrosi a estimé que "si le Journal du hard existait encore, peut-être que Madame Schiappa irait".
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives

La présence de Marlène Schiappa comme coanimatrice d'une émission de Cyril Hanouna vendredi fait beaucoup réagir. Au point que Christian Estrosi s'est fendu d'un commentaire particulièrement sexiste à l'égard de la ministre. 

Une remarque qui en dit long sur le sexisme ambiant qui règne en politique, s'il fallait encore le prouver. Christian Estrosi s'est "illustré" ce mercredi 23 au matin au micro de Sud Radio alors qu'il était interrogé sur la présence, pour le moins polémique, de Marlène Schiappa aux côtés de Cyril Hanouna pour animer l'émission Balance Ton Post sur C8 vendredi 25.

"Le président, me semble-t-il, a voulu redonner de la dignité à la place de chacun, que ce soit le citoyen le plus modeste jusqu'à l'acteur économique ou politique qui compte et qui doit peser pour pouvoir apporter des réponses concrètes...", a jugé le maire de Nice avant de déraper lourdement.

"Moi, j'ai de la sympathie pour les émissions de divertissement. Je les regarde même. J'ai du respect. Elles sont là pour nous amuser. Mais si le Journal du hard (une émission de Canal+ traitant de l'actualité du porno, NDLR) existait encore, peut-être que Mme Schiappa irait, je n'en sais rien", s'est fendu Christian Estrosi.

Lire aussi - Schiappa chez Hanouna: Stop Homophobie attend la secrétaire d'Etat au tournant

Des propos polémique qui ont provoqué une certaine gêne sur le plateau de l'émission. Le journaliste qui l'interviewait lui a alors demandé s'il n'y allait pas un peu trop "fort" sur le sujet, l'élu niçois a enchaîné, tout sourire: "C'est à ça qu'on est en train de tomber aujourd'hui. Est-ce qu'on veut continuer à décrédibiliser la vie publique dans notre pays ou au contraire, la remettre dans la place qui doit être la sienne?".

Les déclarations de Christian Estrosi ont provoqué un tollé sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes fustigeant le sexisme de l'élu azuréen. Au point que ce dernier s''est fendu d'un message d'excuses sur les réseaux sociaux dans la matinée: "Marlene Schiappa si vous avez été choquée par mon interrogation je tiens à m’en excuser mais votre participation à une émission de divertissement contribue à décrédibiliser la vie publique".

Voir:

Schiappa coanimatrice avec Hanouna: la ministre défend une "bonne initiative"

Schiappa appelle les "gilets jaunes" à "arrêter la surenchère" et entrer "dans le débat"

Schiappa coanimatrice avec Hanouna: la ministre défend une "bonne initiative"

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don