Sondage: pour les Français, l'islamophobie et l'antisémitisme progressent dans le pays

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Sondage: pour les Français, l'islamophobie et l'antisémitisme progressent dans le pays

Publié le 28/02/2015 à 10:28 - Mise à jour le 01/03/2015 à 10:58
©Vincent Kessler/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): RT

-A +A

Selon un sondage Odoxa réalisé pour iTélé et "Le Parisien/Aujourd'hui en France" paru ce samedi, 68% des Français estiment que l’antisémitisme progresse dans l'Hexagone, et 77% ont la même impression quant à l'islamophobie.

L’antisémitisme et l’islamophobie progressent en France. C’est du moins ce que ressentent la majorité des personnes interrogées par un sondage Odoxa réalisé pour iTélé et Le Parisien/Aujourd’hui en France, publié ce samedi. A la question "Avez-vous l'impression que depuis ces dernières années l'antisémitisme progresse?", 68% des sondés ont répondu par l'affirmative. Et ils sont encore plus nombreux à avoir "l'impression que depuis ces dernières années l'islamophobie progresse" : 77%.

L’enquête montre que les sympathisants de gauche sont plus sensibles à ce climat anxiogène. En effet, 84% d’entre eux jugent que l’islamophobie se développe et 75% que l’antisémitisme progresse, contre respectivement 75% et 66% à droite.

Par ailleurs, une grande majorité des Français (63%) approuvent la démarche de François Hollande visant à réconcilier le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif),  Roger Cukierman, et celui du Conseil français du culte musulman (CFCM), Dalil Boubakeur, après que le premier a déclaré sur Europe-1 que"toutes les violences aujourd’hui sont commises par des jeunes musulmans". En effet, 83% des sympathisants de gauche et 49% des sympathisants de droite jugent que le président de la République était légitime pour jouer les médiateurs quand il a reçu les deux représentants des communautés juives et musulmanes de France à l'Elysée, mardi 24. 

En revanche, les Français sont "partagés sur le rôle de l’Etat dans l’organisation de l’Islam", indique Le Parisien/Aujourd’hui en France. En effet, à la question: "L'Etat doit-il prendre des mesures pour réformer l'islam de France ou pensez-vous plutôt que c'est aux musulmans de décider eux-mêmes de l'organisation de leur culte, comme le font les autres religions?", 51% des sondés penchent pour la première option et 48% pour la seconde. 

 

Auteur(s): RT


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Dans la commune de Sarre-Union, des tombes juives ont été profanées début février.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-