Stéphane Le Foll: un député "qui voterait la motion de censure n'aurait plus sa place au Parti socialiste"

Stéphane Le Foll: un député "qui voterait la motion de censure n'aurait plus sa place au Parti socialiste"

Publié le 18/02/2015 à 08:56 - Mise à jour à 13:14
©Pool/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL
-A +A

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, était ce mercredi l'invité d'Europe-1. Il a balayé la possibilité que la motion de censure soit votée suite à l'utilisation de l'article 49-3 de la Constitution et mis en garde les frondeurs qui seraient tentés de la voter.

La décision de recourir au 49-3

"Je pense que la motion de censure sera rejetée. (…)Il n'y a pas de majorité alternative".

"A 14h j'ai reçu un message qui me demandait d'être à 14h30 à l'Elysée. J'ai compris qu'il y avait un rapport avec le 49-3 mais je ne sais pas qui (de François Hollande ou Manuel Valls NDLR) l'a demandé."

"C'est un signe très fort qui est envoyé aux Français. On veut plus d'emplois pour les Français. Certains, la droite et ceux qu'on appelle les frondeurs, ont fait des jeux de posture".

 

Gouverner sans majorité absolue

"Ce n'est pas parce que sur ce sujet des députés ont été jusqu'à voter contre qu'il n'y a pas de majorité. (..)Nous continuerons à faire des réformes".

"Il s'agit de marquer quand c'est nécessaire l'engagement du gouvernement. Aucun risque ne pouvait être pris. Mais je rappelle que jusqu'ici, on (les gouvernements sous la présidence de François Holande, NDLR) n'a jamais eu recours à l'article 49-3  alors qu'on nous disait toujours que ça risquait de ne pas passer".

"Ce problème (la division de la gauche, NDLR) ne se répètera pas à chaque débat".

 

Les frondeurs face à la motion de censure

"Les frondeurs ont à se rappeler qu'ils ont été élus lors de législatives après une présidentielle et une primaire. Rien n'a été caché. Il y a un minimum de solidarité et de responsabilité à avoir".

"Celui qui voterait la motion de censure n'aurait plus sa place au Parti socialiste. (Si les frondeurs votaient la censure) il faudra qu'ils expliquent dans le cadre du congrès comment ils peuvent toujours être au Parti socialiste en censurant le gouvernement. Mais je ne crois pas qu'on se retrouvera dans cette situation".

"Il y a d'autres élections qui arrivent, mais l'étiquette PS on ne peut pas la prendre et la retirer quand ça arrange".

 

Auteur(s): VL

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Ce n'est pas parce que sur ce sujet des députés ont été jusqu'à voter contre qu'il n'y a pas de majorité", a déclaré Stéphane Le Foll.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-