Stéphane Le Foll: l'état d'urgence "n'est pas un état permanent"

Stéphane Le Foll: l'état d'urgence "n'est pas un état permanent"

Publié le 20/07/2016 à 08:27 - Mise à jour à 08:30
©Pool/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Stéphane Le Foll était ce mercredi l'invité de France Info. Le porte-parole du gouvernement est revenu sur le vote de la prolongation de l'état d'urgence pour six mois, le profil de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel et le vote de la loi Travail.

L'Etat d'urgence, une nouvelle fois prolongé, peut-il un jour finir?

"Ce n'est pas un état permanent. C'est justement parce qu'il y a une menace exceptionnelle qu'on essaye de trouver des parades, qu'on donne des outils, des moyens pour lutter contre le terrorisme. (...)"

"Ce qui s'est passé à Nice nécessite qu'on prenne des mesures mais qu'on reste dans le cadre de la République. C'est un outil, ce n'est pas le seul pour lutter contre le terrorisme. Ce que nous avons mis en place dans les services de renseignement et les postes créés se met en œuvre. C'est un filet dont les mailles se resserrent de plus en plus (...) pour arrêter des terroristes qui se radicalisent vite".

 

Une prolongation votée pour six mois, comme le réclamait la droite

"C'est une manière de dire que le gouvernement est capable d'écouter ce qui est proposé, ne cherche pas le conflit".

"Devant les Français, on a plus que jamais intérêt à montrer un minimum de cohésion et d'unité. On ne peut que regretter certains propos . J'ai vu que Christian Estrosi est encore dans la critique".

 

Le profil complexe de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel

"C'est quelqu'un qui va basculer en très peu de temps vers le terrorisme sur les bases de ce que revendique Daech. Cela fait la difficulté de repérer ce basculement mais établi aussi le lien entre Daech et cet individu qui n'était ni pratiquant ni musulman".

 

Deux membres des forces spéciales françaises auraient été tués en Libye

"Je ne confirme rien. Jean-Yves Le Drian est à Washington pour préparer avec les Américains une attaque contre Mossoul. Les Forces spéciales sont là pour faire en sorte que la France soit présente partout pour lutter contre le terrorisme".

 

La loi Travail vers un nouveau 49-3

"Avec la droite, une partie des députés PS ont décidé de s'opposer. La somme peut faire une majorité alternative donc on est obligé d'utiliser le 49-3".

"Un accord a été signé chez PSA -sur l'aménagement du temps de travail, les investissements, les salaires-, par presque tous les syndicats dont FO, le même syndicat qui a fait campagne depuis le début contre la loi Travail. Qu'est ce que le débat que nous avons eu depuis le début? Tous les jours des accords se signent et cette loi a pour but de donner un cadre à la négociation".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Devant les Français, on a plus que jamais intérêt à montrer un minimum de cohésion et d'unité", a déclaré Stéphane Le Foll.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-