Stéphane Le Foll: un député "qui voterait la motion de censure n'aurait plus sa place au Parti socialiste"

Auteur(s)
VL
Publié le 18 février 2015 - 09:56
Image
Stéphane Le Foll porte-parole du gouvernement.
Crédits
©Pool/Reuters
"Ce n'est pas parce que sur ce sujet des députés ont été jusqu'à voter contre qu'il n'y a pas de majorité", a déclaré Stéphane Le Foll.
©Pool/Reuters
Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, était ce mercredi l'invité d'Europe-1. Il a balayé la possibilité que la motion de censure soit votée suite à l'utilisation de l'article 49-3 de la Constitution et mis en garde les frondeurs qui seraient tentés de la voter.

La décision de recourir au 49-3

"Je pense que la motion de censure sera rejetée. (…)Il n'y a pas de majorité alternative".

"A 14h j'ai reçu un message qui me demandait d'être à 14h30 à l'Elysée. J'ai compris qu'il y avait un rapport avec le 49-3 mais je ne sais pas qui (de François Hollande ou Manuel Valls NDLR) l'a demandé."

"C'est un signe très fort qui est envoyé aux Français. On veut plus d'emplois pour les Français. Certains, la droite et ceux qu'on appelle les frondeurs, ont fait des jeux de posture".

 

Gouverner sans majorité absolue

"Ce n'est pas parce que sur ce sujet des députés ont été jusqu'à voter contre qu'il n'y a pas de majorité. (..)Nous continuerons à faire des réformes".

"Il s'agit de marquer quand c'est nécessaire l'engagement du gouvernement. Aucun risque ne pouvait être pris. Mais je rappelle que jusqu'ici, on (les gouvernements sous la présidence de François Holande, NDLR) n'a jamais eu recours à l'article 49-3  alors qu'on nous disait toujours que ça risquait de ne pas passer".

"Ce problème (la division de la gauche, NDLR) ne se répètera pas à chaque débat".

 

Les frondeurs face à la motion de censure

"Les frondeurs ont à se rappeler qu'ils ont été élus lors de législatives après une présidentielle et une primaire. Rien n'a été caché. Il y a un minimum de solidarité et de responsabilité à avoir".

"Celui qui voterait la motion de censure n'aurait plus sa place au Parti socialiste. (Si les frondeurs votaient la censure) il faudra qu'ils expliquent dans le cadre du congrès comment ils peuvent toujours être au Parti socialiste en censurant le gouvernement. Mais je ne crois pas qu'on se retrouvera dans cette situation".

"Il y a d'autres élections qui arrivent, mais l'étiquette PS on ne peut pas la prendre et la retirer quand ça arrange".

 

À LIRE AUSSI

Image
Manuel Valls.
Loi Macron: Manuel Valls passe en force en recourant à l'article 49-3
Face à la menace de voir la loi Macron rejetée à l'Assemblée nationale, Manuel Valls a annoncé mardi après-midi recourir à l'article 49-3 de la Constitution, qui perme...
17 février 2015 - 17:40
Politique
Image
Manuel Valls au 20 heures, mardi 17.
Manuel Valls et le 49-3: "la France a besoin d'autorité"
Manuel Valls était l'invité du JT de TF1. Après avoir annoncé devant l'Assemblée nationale le recours à l'article 49-3 de la Constitution sur le projet de loi Macron, ...
17 février 2015 - 21:54
Politique
Image
Jean-Luc Mélenchon milite pour une 6e République.
Jean-Luc Mélenchon: "le 49-3 est un viol de la démocratie"
Jean-Luc Mélenchon était l'invité de France Info ce mercredi matin. Le député européen est revenu longuement sur la loi Macron et son passage en 49-3.Le passage de la ...
18 février 2015 - 09:27

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.