«  STOP A LA LIVRAISON D’ARMES ILLÉGALES A L’UKRAINE » la pétition du Gl Pellizzari 5000 signatures en quelques jours

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 05 juin 2024 - 13:29
Image
Petition Pellizzari
Crédits
France-Soir
«  STOP A LA LIVRAISON D’ARMES ILLÉGALES A L’UKRAINE » la pétition du Gl Pellizzari 5000 signatures en quelques jours
France-Soir

Le président s’adressera demain à la nation après les célébrations du 80 ème anniversaire du débarquement avec l’absence remarquée de la Russie.  Alors que le président Macron a répété les déclarations en faveur d’une entrée en conflit au côté de l’Ukraine en Russie, certains comme le Général Pellizzari s’inquiètent de la légitimité des prises de position du gouvernement français.

Le Général de l’Armée de Terre à la retraite Paul Pellizzari, qui a tenu des postes de responsabilité dans les domaines de l’armement et des munitions, déclarait récemment à France-Soir : « j’ai comme tous les Français pu constater certaines dérives de la part des membres du gouvernement, gouvernement qui pour moi manque un peu d’expérience. Ayant pu observer l’envoi de munitions et d’armement en Ukraine, je me suis interrogé sur la légitimité des décisions, leur légalité et leurs conséquences. (ndlr : la France a envoyé quelque trente canons César sur un stock de soixante-seize)

Le 2 avril 2024, Paul Pellizzari avait déposé plainte devant la CJR (Cour de Justice de la République) à l’encontre du premier ministre Attal, du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Séjourné et du ministre des Armées Lecornu.  Les motifs sont simples : avoir livré à l’Ukraine depuis le mois de février 2022 des matériels, constructions, équipements installations et appareils affectés à la défense nationale.  Ce sont des faits prévus et réprimés par l’article 411-3 du Code Pénal. 

« Le fait de livrer à une puissance étrangère, à une entreprise ou une organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou à leurs agents des matériels, constructions, équipements, installations, appareils affectés à la défense nationale est puni de trente ans de détention criminelle et de 450 000 euros d'amende »

Sa plainte a été rejetée quelques jours plus tard par la Commission des requêtes. Déclarée « irrecevable » au motif que « l’infraction, (…) à la supposer établie, ne peut avoir lésé directement M. Pellizzari… ».  

Cependant, de graves indices concordants, que cette infraction a été commise et continue de l’être, apparaissent jour après jours dans les médias. Par exemple, ce 29 mai 2024 « Le Monde » titrait : « Guerre en Ukraine : Emmanuel Macron prêt à autoriser Kiev à frapper les sites militaires russes avec des missiles livrés par la France ».  « Ces frappes tomberaient sous le coup de l’article 411-3 du Code Pénal et cette infraction lèserait tous les citoyens français » déclare le général Pellizzari.

En conséquence, il a mis en demeure le Procureur Général, Rémy HEITZ, d’engager ces poursuites pénales.  Ce courrier a aussi été adressé au Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme.

C’est par un communiqué de presse qu’il a informé les médias avoir lancé une pétition sur le site les Lignes Bougent visant à soutenir son initiative pour « stopper la livraison d’armes illégales à l’Ukraine ».

 Sa pétition a déjà reçu près de 5 000 signatures en soutien à la paix.  Elle a d’ailleurs été marquée par un « Je signe ! » du sénateur Alain Houpert.

L’AFP a été informée directement ce jour du communiqué remis en mains propres.  L'objectif du Général Pellizzari étant de s’assurer que cette information primordiale atteigne bien le public français.  L'AFP ayant une mission d'intérêt général pour laquelle elle reçoit des fonds publics, peut-elle occulter une telle information ? 
 

https://www.leslignesbougent.org/petitions/stop-a-la-livraison-illegale-darmes-a-lukraine-17771/#formulaire

Il appelle tous les français à signer sa pétition en marque de soutien à la Paix.

À LIRE AUSSI

Image
Le courage de la Paix
Ces hommes qui disent Non à Macron, non à la Guerre
TRIBUNE - Le courage de la paix de ces hommes qui quoiqu’il en coute disent Non à Macron, non à la guerre en respect pour nos compatriotes et tous les humains.« Guerre...
30 mai 2024 - 15:00
Opinions
Image
Paul Pellizzari
Attal, Lecornu et Séjourné visés par une plainte pour avoir livré à une puissance étrangère du matériel affecté à la défense nationale
Paul Pellizzari est un Général de l’Armée de Terre à la retraite ayant mené une longue carrière dans l’armée et devenu spécialiste de l’armement et des munitions. Il a...
30 avril 2024 - 17:45
Vidéos
Image
Coustou
Attal, Lecornu et Séjourné visés par une seconde plainte pour avoir livré à une puissance étrangère du matériel affecté à la défense nationale 
Le général (2s) André Coustou, Président d'honneur de Place d'armes, menacé de mort pour ses propos en réponse aux menaces et provocations du Président de la Républiqu...
07 mai 2024 - 17:24
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.