Syrie: la France va "très probablement" rapatrier des orphelins de djihadistes

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Syrie: la France va "très probablement" rapatrier des orphelins de djihadistes

Publié le 08/05/2019 à 15:25 - Mise à jour à 15:37
© LUDOVIC MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Florence Parly a annoncé mercredi 8 qu'il était "très probable" que d'autres enfants orphelins de djihadistes français reviennent sur le territoire.

La France n'envisage pas de "rapatriement collectif" des djihadistes de l'Etat islamique capturés à Baghouz et de leurs familles même si cette "hypothèse" a un temps été étudiée expliquait le gouvernement français début avril. Pour autant cette position semble avoir été infléchie depuis avec notamment le rapatriement de quelques enfants. Ce mercredi matin, la ministre des Armées Florence Parly a fait savoir sur BFMTV que la France allait "très probablement" rapatrier d'autres enfants de djihadistes, notamment les orphelins.

"Nous faisons tout pour rapatrier les orphelins identifiés comme tel car lorsqu’il y a les parents, ils ont encore des droits sur leurs enfants. S’agissant d’enfants retenus dans des camps surveillés par les forces démocratiques syriennes, les Kurdes décident de respecter ce droit", a fait savoir la ministre. Et d'ajouter: "Il y a des missions envoyées par les ministères de l’Europe et des Affaires étrangères afin d’identifier clairement les situations et afin de procéder à de nouveaux rapatriements".

Lire aussi – Enfants de djihadistes: le refus de rapatriement de la France attaqué devant la CEDH

Deux grands-parents ont donc saisi lundi la Cour européennes des droits de l'homme (CEDH) pour obtenir la condamnation de la France. Cette requête, inédite sous cette forme, remet au premier plan la question controversée du devenir de ces enfants, victimes de guerre pour leurs familles et leurs avocats qui multiplient les démarches et les demandes de soutiens pour réclamer leur prise en charge - médicale, sociale et psychologique - dans le pays d'origine de leur mère.

La requête a, elle, été adressée lundi à la CEDH par les grands-parents d'un garçon de 4 ans et d'une fille de 3 ans, qui vivent avec leur mère dans des "conditions sanitaires dramatiques" et "inhumaines" au camp d'Al-Hol, au Kurdistan syrien, ont annoncé les avocats Mes Marie Dosé, Henri Leclerc, Catherine Bauer-Violas et Denis Garreau.

Ce garçon de 3 ans et cette fille de 4 ans ont été blessés avec leur mère dans la bataille de Baghouz, dernier réduit du groupe Etat islamique en Syrie enlevé le 23 mars par la coalition arabo-kurde.

Voir:

Refus de rapatrier des enfants de djihadistes: des grands-parents demandent à la CEDH de condamner la France

Le Danemark va priver de nationalité les enfants de djihadistes

Syrie: plus de 9.000 étrangers proches de djihadistes dans un camp de déplacés

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La France va "très probablement" rapatrier des orphelins de djihadistes selon Florence Parly.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-