Tensions CRIF/CFCM: Hollande reçoit Cukierman et Boubakeur à l'Elysée pour jouer l'apaisement

Tensions CRIF/CFCM: Hollande reçoit Cukierman et Boubakeur à l'Elysée pour jouer l'apaisement

Publié le 24/02/2015 à 16:02 - Mise à jour le 25/02/2015 à 08:40
©Chesnot/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Pierre Plottu
-A +A

François Hollande reçoit Roger Cukierman, président du CRIF, et Dalil Boubakeur, président du CFCM, ce mardi afin d'apaiser les tensions naissantes entre les deux responsables religieux. La veille, le premier avait ainsi accusé les jeunes musulmans d'être responsables de "toutes les violences commises aujourd'hui", avant de faire machine arrière.

Il s'agit d'éteindre la polémique. François Hollande reçoit ce mardi, ensemble, les représentants du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Roger Cukierman, et du Conseil français du Culte musulman (CFCM), Dalil Boubakeur, afin d'apaiser les tensions entre les deux dirigeants religieux. L'objectif: délivrer "un message de rassemblement, de solidarité et d'apaisement (…). C'est l'esprit du 11 janvier", a déclaré le président de la République avant la rencontre.

Les propos de Roger Cukierman sur les violences "qui sont toutes commises aujourd'hui par les jeunes musulmans", a-t-il assuré lundi 23 sur Europe-1, sont restés en travers de la gorge du président du CFCM. A tel point que Dalil Boubakeur a boycotté le dîner du CRIF, organisé lundi soir, en signe de protestation. Il a également condamné publiquement des déclarations "inadmissibles et irresponsables".

Face à ce début de polémique, Roger Cukierman a fait marche arrière et reconnu à mots couverts son erreur, lundi soir. Insuffisant visiblement pour un certain nombre de responsables musulmans qui réclament des excuses claires et publiques.  

Ces tensions interviennent alors que les Français juifs et musulmans sont victimes d'un regain de violences et d'actes de haines. Ainsi, alors que plusieurs citoyens de confession juive ont été assassinés par Amedy Coulibaly début janvier ou encore qu'un cimetière juif a été profané en février, il y a également eu plus d'actes antimusulmans sur le seul mois de janvier 2015 que durant toute l'année 2014, selon le ministère de l'intérieur. Bernard Cazeneuve a annoncé mardi qu'il va présenter mercredi 25 au Conseil des ministres un plan destiné à favoriser le dialogue avec l’islam, la sécurité des musulmans et la formation de leurs représentants.

 

Auteur(s): Pierre Plottu

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Outré par les propos de Roger Cukierman, Dalil Boubakeur a boycotté le dîner du CRIF, organisé lundi 23.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-