Terrorisme et poursuite des réformes au cœur des voeux de Hollande

Terrorisme et poursuite des réformes au cœur des voeux de Hollande

Publié le 30/12/2015 à 12:37 - Mise à jour à 12:43
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

François Hollande se livrera le 31 décembre à 20h à la traditionnelle cérémonie des vœux du président de la République. Une allocution qui sera bien sûr en grande partie liée aux attentats qui ont frappé la France en 2015, mais aussi à la sortie de crise espérée pour 2016.

Protection des Français, rassemblement face à la menace terroriste avec la défense de la controversée déchéance de nationalité et poursuite des réformes seront au cœur des vœux du 31 décembre de François Hollande pour 2016, dernière année pleine de son quinquennat.

Des vœux empreints de "gravité et de solennité" au dernier jour d'une année 2015 marquée par les attentats de Charlie Hebdo et du Bataclan, précise son entourage qui évoque un président "déterminé à tout faire pour protéger les Français".

"A coup sûr", le chef de l'Etat s'exprimera sur l'une des dispositions phare de la lutte antiterroriste, qui divise profondément la gauche: l'inscription dans la Constitution de l'élargissement de la déchéance de nationalité aux binationaux français condamnés pour terrorisme.

Mais pour le reste, il devrait une nouvelle fois se draper dans les habits de "père de la nation", garant de son unité, posture qui lui a valu une spectaculaire remontée dans les sondages au lendemain des attentats du 13 novembre. De nouveau aussi, il exhortera les Français à "se rassembler, s'unir et s’accorder face aux périls qui menacent la France", selon l'un de ses proches.

Comme le veut la tradition, le président de la République s'exprimera à 20h précises et pendant sept à huit minutes. Une allocution radiotélévisée qui sera enregistrée dans les deux heures précédant sa diffusion au Palais de l'Elysée, sans doute sous les ors du Salon Napoléon III.

Il saluera l'engagement des soldats français au Proche et au Moyen-Orient ainsi qu'en Afrique où ils font face à des mouvements djihadistes. Il rappellera aussi le succès de la conférence mondiale sur le climat de l'ONU, présidée par la France.

Mais il dressera surtout "des perspectives pour 2016" avec "la poursuite du mouvement de réforme pour stimuler la croissance et faire baisser le chômage", confie son entourage, même si aucune révolution copernicienne n'est attendue après le pacte de responsabilité du 31 décembre 2013.

Cet exercice de la Saint-Sylvestre ouvrira la non moins traditionnelle litanie des vœux présidentiels de janvier à tout ce que la France compte de parlementaires ou de corps constitués. Avec toutefois une innovation majeure, dictée là aussi par les attentats. Le 7 janvier, un an jour pour jour après l'attaque contre Charlie Hebdo, François Hollande présentera ses vœux aux forces de sécurité engagées dans l'opération Sentinelle déclenchée début 2015 pour protéger les nombreux points sensibles du territoire national.

Très symboliquement, ces vœux seront prononcés dans la cour de la Préfecture de police de Paris, en écho à l'hommage rendu par le chef de l'Etat, le 13 janvier au même endroit, aux trois policiers tués dans les attentats des jours précédents.

Début janvier, François Hollande devrait également participer à plusieurs commémorations organisées par les villes de Paris et de Montrouge -dévoilement de plaques, événement place de la République- ou par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), devant l'Hyper Cacher, Porte de Vincennes.

Dès le 4, il présentera ses vœux au gouvernement, dans la foulée du premier conseil des ministres de l’année qui se tient traditionnellement le lundi. Et le lendemain, ce sera au tour des autorités religieuses et du Conseil constitutionnel.

Le 8, François Hollande se rendra à Jarnac (Charente) pour se recueillir sur la tombe de François Mitterrand, 20 ans jour pour jour après sa mort. Il poursuivra ensuite son marathon des vœux avec les corps constitués et les assemblées, le 13, les armées, le 14 à Coëtquidan (Morbihan), les territoires, dans son fief de Corrèze le 16, les acteurs de l'entreprise et de l'emploi, le 18, et le corps diplomatique, le 21.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




François Hollande se se lancera le 31 décembre dans le marathon des vœux présidentiels

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-