Tiktok réussira à impliquer les jeunes en politique ?

Tiktok réussira à impliquer les jeunes en politique ?

Publié le 10/07/2020 à 10:08 - Mise à jour à 11:03
Tiktok
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

TikTok, deuxième application la plus téléchargée au monde en 2019, a vu ses chiffres exploser pendant le confinement, période pendant laquelle des millions de personnes ont ouvert des comptes Tiktok pour échapper l’ennui. Avec 625 millions d'utilisateurs actifs mensuels dans le monde, dont 4 millions en France, les figures politiques en commencent aussi  à expérimenter avec cette plateforme plébiscitée par la génération Z , malgré le contexte de soupçons d'espionnage chinois.

Les politiciens peuvent-ils comprendre le langage Tiktok?

Thomas Derache, planneur stratégique au sein de l'agence OP1C, spécialisée dans les réseaux sociaux assure qu'on ne peut plus se permettre de passer à côté de l'expansion de cette plateforme. Surtout lorsque l'on souhaite s'adresser à une cible jeune. En effet, 70% des utilisateurs de TikTok ont moins de 25 ans. Macron l'a bien compris, et c'est cela qu'il y a ouvert un compte, pour tenter de montrer qu'il comprend bien les jeunes, en félicitant mardi les nouveaux bacheliers. Il a gagné en 2 jours 8M de vues et 1,1M de “j’aime”.
Jean-Luc Mélenchon n’a pas tardé à publier sa réponse sur Tiktok. Pas étonnant de la part d’un homme politique en pointe sur les nouvelles technologies, premier à utiliser les hologrammes en meeting, le premier aussi à utiliser un jeu vidéo et la plateforme Twitch. Cette modernité lui a valu 30% de jeunes électeurs, alors qu’Emmanuel Macron avait seulement réuni un 18% de jeunes lors de la présidentielle.
Sa vidéo Tiktok est filmée à la sortie de l’arrêt de métro parisien République. Le leader de la France Insoumise en a profité pour travailler un peu plus la mise en scène. En pointant le nom de la station, il fait référence à sa fameuse protestation «La République, c’est moi!» et s’inspire du titre Anissa de Wejdene pour declamer avec rythme:  : “ll t'appelle pour ton bac, toi tu parles à Macron ? Mais moi je m'appelle Mélenchon. Tu hors de ma vue, va voir ton Parcoursup”.


Mélenchon a-t-il su mieux parler en langage “tiktok” que Macron? Pas difficile, selon Philippe Moreau-Chevrolet, expert en communication politique, car l’initiative de Macron, qui est plutôt conservateur sur les réseaux sociaux , et qui évite le dialogue, n’a rien à voir avec le format de la plateforme. La vidéo est plutôt solennelle,  et les jeunes répondent à cette publication avec la parodie, l'humour, le sens critique...deux cultures s'affrontent sans communiquer l’une avec l’autre: “c’est plus qu’un fossé générationnel, ce sont deux façons différentes de voir le monde” explique Philippe Moreau-Chevrolet.

Le format Tiktok une porte ouverte à la pensée critique, contre la culture vide d’Instagram?

Selon le sociologue Olivier Glassey, spécialiste des usages du numérique à l'Université de Lausanne, le format de TikTok est intéressant précisément car il offre une dimension ludique, avec une créativité par ajout. Alors que sur des réseaux comme Instagram, les “influencers” millenials renforcent des codes superficiels, le photoshop, les images avec des filtres et les publications sponsorisées , sur Tiktok c’est la créativité décomplexée qui compte:  “on s’amuse à imiter des chorégraphies ou à utiliser des textes pour se synchroniser dessus... C'est un dialogue.”
Les jeunes de la génération Z, qui sont la première génération ayant réellement grandi avec des espaces d'information et de communication entre pairs à disposition, seraient plutôt habitués à la pensée critique à l'égard de la parole verticale des adultes, et cela pourrait être propice au développement d’une opinion personnelle élaborée plus précoce.

Risques géopolitiques: Collecte de données , censure, et soupçons d'espionnage

Malgré les opportunités offertes par Tiktok comme plateforme de dialogue, certains experts en géopolitique alertent sur la mauvaise réputation de la plateforme. Alors que les figures politiques en France y ouvrent des comptes, d'autres pays comme l'inde ou les Etats Unis veulent l'interdire sur leur territoire. Appartenant au groupe chinois ByteDance, Tiktok est une adaptation de l'application chinoise Douyin pour les marchés occidentaux, créée en 2017. C'est une copie de Douyin, mais elle conserve des réseaux indépendants afin de se conformer aux restrictions et exigences de la censure chinoise.

Tiktok pourrait poser un problème de sécurité nationale, car la gestion de la mise en avant de son contenu serait efficace pour « formater » un public influençable, en mettant ses algorithmes de recommandation au service des croyances et des valeurs du gouvernement de Xi Jinping. 

En outre, la Chine n’a pas la même notion de la confidentialité et de la vie privée que l'Europe et les Etats-Unis et Tiktok a été critiqué par être trop gourmande en données  personnelles. Une expérience montre en effet comment TikTok récolte des informations sur le smartphone de l'utilisateur (modèle, dimension de l'écran, stockage...), sur les applications qui y sont installées, ainsi que sur les autres appareils reliés au réseau comme un ordinateur ou une tablette.

En résumé, Macron essaie de faire croire aux parents de la génération Z qu'il a tout compris, les jeunes utilisent son initiative dans l'esprit Tiktok, en parodiant le président, et les plus âgés eux , préfèrent regarder avec méfiance les outils provenant de Chine et s'inquiètent des risques d'espionnage et de désinformation qui pourrait véhiculer la plateforme.

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Sur Tiktok c’est la créativité décomplexée qui compte

Annonces immobilières

Fil d'actualités Politique




Commentaires

-