Total: la situation s'améliore dans plusieurs de ses raffineries françaises

Total: la situation s'améliore dans plusieurs de ses raffineries françaises

Publié le 10/06/2016 à 16:34 - Mise à jour à 16:37
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

La situation s'améliore dans plusieurs des raffineries françaises de Total, d'où les produits raffinés sont désormais expédiés normalement, tandis que la grève a été suspendue jusqu'à mardi à Donges. Par ailleurs, "les travaux de préparation de redémarrage sont toujours en cours" à Feyzin et Normandie.

Total a fait état ce vendredi 10 d'une amélioration de la situation dans ses cinq raffineries françaises, d'où les produits raffinés sont désormais expédiés normalement, tandis que la grève a été suspendue à Donges, a indiqué à l'AFP un porte-parole du groupe pétrolier français. "Toutes les gares routières et les expéditions marchent dans tous les sites", même à Feyzin (Rhône) et Normandie (Seine-Maritime), toujours bloqués par des mouvements de grève en protestation contre le projet de loi Travail, a précisé le porte-parole.

Les expéditions sont également assurées normalement à Donges (Loire-Atlantique), où les 200 salariés qui continuaient la grève ont décidé vendredi de suspendre leur mouvement jusqu'à mardi, a appris l'AFP auprès de la CGT du site. "Les consignes de redémarrage global du site seront passées en fin de journée (vendredi)", a précisé le porte-parole.

Par ailleurs, "les travaux de préparation de redémarrage sont toujours en cours" à Feyzin et Normandie, a-t-il poursuivi, évoquant par exemple le retour des sous-traitants, chargés notamment de travaux de maintenance sur ce dernier site. Les raffineries de Grandpuits (Seine-et-Marne) et de La Mède (Bouches-du-Rhône) fonctionnent pour leur part normalement.

En ce qui concerne les trois autres raffineries françaises, sur les huit que compte le pays, le site Petroineos de Lavéra (Bouches-du-Rhône) continuait de tourner à débit réduit vendredi, avec un blocage des expéditions, tandis que les deux raffineries Esso (ExxonMobil) à Gravenchon (Seine-Maritime) et à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) tournent normalement, selon l'Union française des industries pétrolières (Ufip).

Un porte-parole d'Esso France a toutefois indiqué que l'alimentation du site de Fos-sur-Mer en pétrole brut nécessitait de recourir à des réserves, en raison du blocage des terminaux pétroliers près de Marseille.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La grève à la raffinerie Total de Donges a été suspendue jusqu'à mardi.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-