Trois économistes proches de Macron l'incitent à faire plus de social

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Trois économistes proches de Macron l'incitent à faire plus de social

Publié le 09/06/2018 à 17:46 - Mise à jour à 17:54
© LUDOVIC MARIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Dans une note confidentielle révélée par "Le Monde", trois économistes proche d'Emmanuel Macron font des critiques sur la politique du Président et insistent sur "la question sociale". Proches du chef de l'Etat, les auteurs pointent le manque d'une figure de gauche au gouvernement.

C'est une note confidentielle, intitulée "Renforcer la dimension émancipatrice de l’action gouvernementale", qui sonne comme une mise en garde. Les économistes Philippe Aghion, Philippe Martin et Jean Pisani-Ferry, tous trois inspirateurs du programme présidentiel d'Emmanuel Macron, ont écrit au président de la République pour tenter de faire infléchir la politique du gouvernement, qu'ils jugent "déséquilibrée".

Comme le révèle Le Monde, qui a pu prendre connaissance de la missive, les trois hommes déplorent que "le thème de la lutte contre les inégalités d’accès, qui était constitutif de l’identité politique du candidat, est occulté". Et d'ajouter: "Beaucoup des soutiens du candidat expriment la crainte d’un recentrage à droite motivé par la tentation d’occuper le terrain politique laissé en friche par un parti Les Républicains en crise".

 Lire aussi - Un an de Macron vu par la presse: un président "de droite", réformiste "à la hussarde" 

Si les économistes soulignent des "mesures importantes" ont été mises en œuvre comme le dédoublement des classes de CP dans les quartiers défavorisés, ils estiment également que d'autres projets, comme la réforme de l'assurance-chômage ne sont pas à la hauteur des "ambitions initiales". Ils pointent notamment le recul sur l'ouverture des droits au chômage à tous les salariés démissionnaires et aux indépendants.

D'autant que les signataires soulèvent un problème qu'ils jugent important: les rares mesures sociales ont été portées par des personnalités marquées (voire très marquées) à droite. "Le message social peine à trouver une voix forte à l’intérieur du gouvernement", soulignent-ils. Il manquerait donc un poids lourd de gauche à l'équipe d'Edouard Philippe.

La note n'est toutefois pas exempte de propositions qui doivent, selon ses auteurs, permettre à Emmanuel Macron de ne plus apparaître comme "le président des riches". Ainsi, Philippe Aghion, Philippe Martin et Jean Pisani-Ferry proposent de ne pas réduire la prime d'activité, d'introduire un bonus-malus sur les contrats courts, de réviser les aides aux entreprises ou encore une taxation plus importante des très grosses successions…

Voir - Emmanuel Macron plus que jamais "président des riches" pour les Français

Contactée par le quotidien du soir, l'Élysée a confirmé avoir reçu la note mais a précisé qu'elle ne "présage en rien la politique du gouvernement". Le Monde souligne par ailleurs qu'elle aurait été demandée par Emmanuel Macron lui-même aux trois économistes, après que ces derniers eurent été très critiques à son égard dans différents médias.

Reste à savoir si une "dimension émancipatrice de l’action gouvernementale" se fera jour dans les réformes de l'exécutif.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Philippe Aghion, Philippe Martin et Jean Pisani-Ferry appellent Emmanuel Macron à un rééquilibrage social.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-