"Trop d'Arabes à Toulouse": le conseiller municipal Aviv Zonabend fait polémique

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

"Trop d'Arabes à Toulouse": le conseiller municipal Aviv Zonabend fait polémique

Publié le 28/04/2018 à 12:29 - Mise à jour à 12:40
@Flickr Creative Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Aviv Zonabend, conseiller municipal toulousain, aurait déclaré lors d'une interview qu'il y avait "trop d'Arabes à Toulouse". Une déclaration dénoncée par le maire de la Ville rose qui a ouvert une enquête.

S'agit-il d'une mauvaise traduction ou d'un dérapage en règle? Aviv Zonabend, conseiller municipal toulousain délégué en charge des relations avec les villes jumelées, aurait déclaré au cours d'une interview à une radio israélienne qu'il y avait "beaucoup, trop" d'Arabes dans la Ville rose, mercredi 25.

Selon lui, les Arabes représenteraient "10 à 12% de la population" selon The Times of Israël. Et de poursuivre, en hébreu, en précisant "l'antisémitisme en Europe, en France, à Toulouse n'est plus seulement issue de l'extrême droite, mais de l'islam politique".

Toujours selon The Times of Israël, Aviv Zonabend a aussi déclaré à l’antenne de la radio israélienne que ses collègues musulmans de la municipalité avaient de la "difficulté" à accepter son sionisme, précisant que lorsqu’il se rendait à Tel Aviv, une ville jumelée avec Toulouse, pour promouvoir des projets qu’il partage sur son compte Facebook, "cela a commencé à en déranger certains".

Lire aussi - Des imams signent une tribune contre le terrorisme et l'antisémitisme

Contacté par France 3 Occitanie, le conseiller municipal a plaidé l'erreur de tradcution. "J’ai été interrogé sur l’affaire Merah et j’ai répondu dans un hébreu hésitant, une langue que je ne maîtrise pas. Je ne voulais pas parler pas d’arabes mais d’islamistes", a-t-il expliqué. "Je n’ai rien contre les arabes et j’entretiens d’excellentes relations avec la communauté musulmane. Je voulais insister sur le fait qu’il y a trop d’islamistes à Toulouse. Je suis très clair. J’en ai après les islamistes mais je n’ai rien du tout contre les arabes", a fait savoir Aviv Zonabend.

Jean-Luc Moudenc, le maire LR de Toulouse, a expliqué qu'il condamnait "avec la plus grande fermeté" les propos d'Aviv Zonabend. "Il est intolérable que le dialogue que nous cultivons avec et entre les communautés religieuses soit ainsi foulé aux pieds. Je ne saurais transiger ou composer avec des visions qui opposent les Toulousains les uns aux autres, car le respect et la tolérance constituent la boussole de mon engagement et de celui de toute mon équipe dans sa diversité", a-t-il expliqué sur sa page Facebook.

Et d'ajouter: "C'est pourquoi j'ai demandé que soit vérifié par un traducteur professionnel si ce qui a été publié correspond véritablement à ce qui a été dit. Si cela était malheureusement avéré, je prendrais alors les décisions qui s’imposent en retirant toutes ses délégations à l'élu en cause".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Aviv Zonabend aurait expliqué qu'il y a "trop d'Arabes à Toulouse"

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-