Troubles du stress post-traumatique : Emmanuelle Halioua présente le protocole israélien Six'C

Troubles du stress post-traumatique : Emmanuelle Halioua présente le protocole israélien Six'C

Publié le 30/06/2021 à 16:36 - Mise à jour le 09/07/2021 à 13:08
F. Froger / D6
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Laurence Beneux et Axel Neuville, pour FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

Confrontés régulièrement à des situations traumatisantes, les policiers, comme les autres opérateurs de terrains, souffrent parfois de séquelles psychologiques, à l'instar du stress post-traumatique. C'est notamment une des causes du haut taux de suicides dans la police, 41 % plus élevé que dans tous les autres corps de métiers.

Voir aussi : entretien avec Christophe Girard, vice-président de PEPS-SOS Policiers en détresse

Alors, mieux vaut prévenir que guérir.

Afin d'agir avant qu'il ne soit "trop tard", le professeur Moshé Farchi a mis au point un protocole d'intervention en premiers secours qu'il a nommé SIX'C : Commitment, Cognition, Challenge, Contrôle, Continuité, Communication. D'abord mise en place au sein de l'armée israélienne Tsahal, puis étendue dans la société civile jusque dans les écoles, cette méthode d'intervention se fonde sur l'aspect cognitif de notre cerveau pour gérer des situations stressantes, plutôt que sur son aspect émotionnel. Cela permettrait, en une minute seulement, de rendre opérationnelle une personne qui ne l'était plus, et de prévenir des séquelles sur la mémoire, qui induiraient ce qu'on appelle les troubles du stress post-traumatique (TSPT).

Ce protocole a connu un succès international important dans les dernières années, tant et si bien que sur leur site, ils se félicitent : "Protocole de 1ers secours psychologiques des armées Tsahal, de la Bundeswehr (armée allemande) et de l’US Army, qui en utilise une version simplifiée appelée iCOVER." En France, si certains organismes et/ou associations ont fait savoir qu'ils voulaient apprendre, l'entrée en scène officielle du protocole en tant que tel reste timide, faisant face à quelques réticences.

Nous avons reçu Emmanuelle Halioua, représentante et instructeur du Protocole SIX’C en France et en Belgique, pour présenter en détails ce protocole, son mode de fonctionnement et ses spécificités :

Voir aussi : site internet officiel du SIX'C

Cet article fait partie d'un dossier sur la police nationale.

Auteur(s): Laurence Beneux et Axel Neuville, pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Emmanuelle Halioua

Newsletter


Fil d'actualités Vidéos




Commentaires

-