Un député part en guerre contre la maigreur extrême des mannequins

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Un député part en guerre contre la maigreur extrême des mannequins

Publié le 16/03/2015 à 11:29 - Mise à jour à 17:13
©Luke MacGregor/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): DD
-A +A

Le député PS de l'Isère Olivier Véran propose deux amendements au projet de loi santé de Marisol Touraine, pour lutter contre la maigreur excessive des mannequins, et contre les sites faisant "l'apologie de l'anorexie".

Le député socialiste de l’Isère Olivier Véran va déposer ce lundi deux amendements au projet de loi santé de Marisol Touraine. Le premier vise à interdire aux agences de mannequinat le recours à des modèles trop maigres, voire en "dénutrition". Le second vise à pénaliser "l’apologie de l’anorexie". Dans le viseur du député: les sites valorisant les critères de beauté reposant sur une maigreur extrême –comme par exemple l’écart idéal entre les jambes– et qui ont le plus souvent pour audience les jeunes filles. La ministre de la Santé de son côté a déjà assuré qu'elle soutiendrait ces amendements.

Pour Olivier Véran, lui-même médecin neurologue au CHU de Grenoble, il faut réformer le code du travail pour obliger les agences de mannequinat à exiger un certificat médical prouvant que l’indice de masse corporelle (IMC, obtenu en divisant le poids par la taille au carré) des femmes qui défilent ne descend pas en-dessous d’un certain seuil. Une initiative déjà expérimentée à l’étranger: l’Espagne exige un IMC d’au moins 18,5 pour ses mannequins, l’Italie au moins 18 (soit 55 kg pour 1,75 m). L’Organisation mondiale de la santé estime qu’en-dessous de 17, on peut parler d’état de "dénutrition sévère".

Le député envisage des sanctions lourdes pour ceux qui ne respecteraient par la règle: "si les agences de mannequinat ne respectent pas cette réglementation, elles seront pénalement responsables. Avec des sanctions pouvant aller jusqu’à 75.000 euros d’amende et six mois d’emprisonnement", déclare-t-il dans une interview ce lundi au Parisien/Aujourd'hui en France.

Quant aux sites faisant l’apologie de l’anorexie, le député estime que leur message serait un facteur aggravant pour les 30.000 à 40.000 personnes souffrant d’anorexie mentale en France, dont 95% sont des femmes.

 

Auteur(s): DD

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




De nombreux mannequins ont un rapport poids/taille proche de la dénutrition

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-