Un passe vaccinal "même plus utile" : la prise de position paradoxale de Valérie Pécresse

Un passe vaccinal "même plus utile" : la prise de position paradoxale de Valérie Pécresse

Publié le 18/01/2022 à 18:35
© Thomas COEX / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Ce lundi 17 janvier, Valérie Pécresse en a surpris plus d'un. La candidate du parti Les Républicains à la présidentielle 2022 répondait aux questions de Sonia Mabrouk sur Europe 1. L'occasion pour elle de revenir sur une « gestion de la crise sanitaire chaotique » et de prendre position contre un passe vaccinal qui n’aura, selon elle, pas d’intérêt vu le temps qu’il aura fallu pour l’instaurer : « le passe vaccinal va entrer en vigueur, il ne sera même plus utile ». Ainsi met-elle un terme aux tergiversations des Républicains, qui lui avaient valu le « Pécresse, soit elle ne tient pas ses troupes, soit elle fait de la duplicité » d'Amélie de Montchalin.

Pourtant, la haute fonctionnaire était favorable au projet de loi, comme Éric Ciotti, avant que les députés Républicains ne se montrent en partie opposés au passe vaccinal. L’avis de la candidate était attendu pour clarifier son opinion avant la présidentielle.

Cela étant, le flou est toujours entretenu par la candidate, qui continue d'appeler les membres de son parti à se ranger derrière ce passe, malgré son « inutilité », car ils sont « en responsabilité et [elle] ne bloque pas la gestion de la crise par le gouvernement ».

Nombreuses ont été les personnalités publiques à pointer du doigt ce paradoxe politicien :

Une « bêtise » qui n'est pas sans rappeler l'épisode du couac à la commission mixte paritaire, déclenché par Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Valerie Pécresse, candidate Les Républicains à l'élection présidentielle 2022.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-