"Un vrai procès pour Christine Lagarde": la pétition a déjà recueilli près de 200.000 signatures

"Un vrai procès pour Christine Lagarde": la pétition a déjà recueilli près de 200.000 signatures

Publié le 23/12/2016 à 14:27 - Mise à jour à 14:45
©Mandel Ngan/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une pétition lancée pour dénoncer la sentence jugée très légère pour Christine Lagarde, et prononcée par une juridiction spécifique, a déjà recueilli plus de 167.000 signatures. Les soutiens de la démarche demande que l'ancienne ministre de l'Economie et des Finances soit rejugée devant un tribunal correctionnel.

C’est une pétition pour le moins inhabituelle mais qui rencontre un vif succès sur Internet, via le site Change.org. Intitulée "Un vrai procès pour Christine Lagarde", elle avait déjà recueilli ce vendredi 23, quatre jours après son lancement, le 19 décembre plus de 167.000 signatures. Cette pétition a été lancée suite au jugement rendu ce jour-là par la Cour de justice de la République dans l’affaire de l’arbitrage Tapie-Adidas.

Pour rappel, Christine Lagarde, patronne du FMI et ministre de l’Economie et des Finances à l’époque des faits, était poursuivie pour avoir contribué, au moins par "négligence", au versement à l’homme d’affaire Bernard Tapie de plus de 400 millions d’euros lors d’un arbitrage en sa faveur. Christine Lagarde a été reconnue coupable des faits qui lui étaient reprochés mais, alors qu’elle risquait un an de prison, elle a été dispensée de peine. Une faveur jugée inacceptable par le créateur de cette pétition, un certain Julien Cristofoli.

La pétition repose également sur une mise en comparaison entre la somme impliquant Christine Lagarde, et certains faits divers ayant fait l’actualité par la disproportion apparente entre le "butin" et la peine prononcée. L’auteur de la pétition rappelle le cas d’un jeune homme de 18 ans condamné à deux mois de prison ferme à Cahors pour s’être introduit dans une maison et y avoir dérobé du riz et des pâtes "par nécessité" dixit la pétition.

Les soutiens de la démarche exige donc "que le droit s'applique à Madame Christine Lagarde comme il s'applique à n'importe lequel des citoyens ordinaires de ce pays. L'ancienne Ministre de l'Économie doit répondre de ses actes devant un tribunal correctionnel ordinaire et en assumer les conséquences", expliquant que si l’opinion publique continue de penser qu’il existe une justice à deux vitesses, un tel décalage "pourrait bien se traduire dans notre société par de funestes conséquences électorales dans les mois qui viennent…".

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Bien que reconnue coupable, Christine Lagarde a été dispensée de peine.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-