Vacances au ski : le passe sanitaire obligatoire pour accéder aux remontées mécaniques ?

Vacances au ski : le passe sanitaire obligatoire pour accéder aux remontées mécaniques ?

Publié le 21/10/2021 à 18:08
© Olivier CHASSIGNOLE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

La présentation du passe sanitaire pour accéder aux remontées mécaniques des stations de ski cet hiver est à l’étude, a fait savoir le secrétaire d’État chargé du tourisme Jean-Baptiste Lemoyne.

« Une réflexion en cours »

Faudra-t-il présenter son passe sanitaire cet hiver pour accéder aux remontées mécaniques et donc espérer faire du ski tout en haut des pistes ?

C’est ce que laisse entendre le secrétaire d’État chargé du tourisme. Invité de Sud Radio mardi 19 octobre, Jean-Baptiste Lemoyne a déclaré que « c'est une réflexion qui est en cours » au gouvernement. « On se pose la question et on apportera la réponse prochainement », a-t-il ajouté.

Le passe pour rester ouvert « quoi qu’il arrive »

Actuellement, les remontées mécaniques, qui n’ont pu ouvrir lors de la dernière saison hivernale, ne sont pas concernées par le passe sanitaire. Certaines stations, comme Tignes dans les Alpes, sont déjà ouvertes et sont « dans le droit commun, c’est-à-dire que si vous allez dans un restaurant dans une station, on vous demandera votre passe sanitaire, si vous allez en boîte de nuit on vous demandera le passe sanitaire », rappelle le secrétaire d’État, qui ajoute que « pour les remontées mécaniques, à ce stade, c'est sans le passe sanitaire ». Cependant, « il faut ne pas l'exclure parce que le passe, c'est ce qui permet de rester ouvert quoi qu'il arrive ».

Éviter la même situation qu’en Grande-Bretagne

Pour justifier cette décision, Jean-Baptiste Lemoyne a évoqué le marché étranger, et en particulier britannique, « très important pour le ski français ». Or, « on voit qu’en Grande-Bretagne, le taux d’incidence et le nombre de cas est très élevé, entre 40 000 et 50 000 cas par jour. Et en France, on voit une légère hausse du taux d’incidence. »

Le secrétaire d’État chargé du tourisme a toutefois rappelé qu’« aujourd’hui, 85 % de la cible vaccinable est vaccinée, et la plupart des gens qui viennent en station prennent un TGV, et ceux qui viennent de l’étranger prennent un avion, donc ils sont soumis de fait au passe sanitaire ».

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des remontées mécaniques en montagne

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-