Valls et le 49-3: pour Royal, son revirement est "difficilement compréhensible"

Valls et le 49-3: pour Royal, son revirement est "difficilement compréhensible"

Publié le 08/01/2017 à 13:07 - Mise à jour à 13:09
©Jacques Demarthon/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Concernant le 49-3, Ségolène Royal a jugé ce dimanche le revirement de Manuel Valls "difficilement compréhensible" ajoutant que les membres du gouvernement ont "beaucoup souffert" du recours à cette arme constitutionnelle. L'ancien Premier ministre y avait eu recours lorsqu'il était à Matignon, pour la loi Macron et la loi Travail.

La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, a jugé ce dimanche 8 "difficilement compréhensible" le revirement de Manuel Valls sur le 49-3, ajoutant que les membres du gouvernement ont "beaucoup souffert" du recours à cette arme constitutionnelle. Interrogée sur la volte-face de l'ancien Premier ministre sur le 49-3, Mme Royal a rétorqué lors du Grand Rendez-Vous sur Europe 1/i>télé/Les Echos: "c'est difficilement compréhensible. C'est vrai, cela n'a pas été compris de l'opinion".

Est-ce une position sincère de la part de ce candidat à la primaire organisée par le PS? "J'espère que c'est sincère s'il le dit, mais ce n'est pas compréhensible", a-t-elle ajouté. S'il plaide désormais pour cantonner le 49-3 aux textes budgétaires, M. Valls y a pourtant eu recours lorsqu'il était à Matignon, pour la loi Macron et la loi Travail. Mais il en a rejeté jeudi soir la responsabilité sur les frondeurs socialistes: "on m'a imposé le 49-3".

"On a beaucoup souffert du 49-3. Même en tant que membres du gouvernement, on a beaucoup souffert. Tout le travail positif qu'on faisait à côté était étouffé par les manifestations, par les protestations. Les Français avaient déjà subi les épreuves du terrorisme, les forces de l'ordre étaient déjà fatiguées, épuisées. Donc cette séquence-là, personnellement, je l'ai très mal vécue", a lancé Mme Royal.

Et de souligner qu'"en plus il y a eu des policiers blessés, cette image de voiture de police incendiée, des policiers qui ont failli brûler à l'intérieur, qui a fait le tour du monde et donné une image de la France terrible, des gens qui ont perdu les yeux dans les manifestations (...) C'était trop. Les Français ont quand même le droit à un peu de bonheur, d'apaisement".

"Je crois que les stratégies qui consistent à mettre des tensions dans la société sont des mauvaises stratégies. Le 49-3, il ne peut pas être utilisé contre notre propre majorité parlementaire sur des textes qui ne méritent pas de mettre comme ça le pays en très grande difficulté, en très grande tension", a insisté la ministre.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"On a beaucoup souffert du 49-3", a déclaré Ségolène Royal.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-