Vol d'explosifs: le ministère de la Défense va évaluer la sécurité des sites militaires

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Vol d'explosifs: le ministère de la Défense va évaluer la sécurité des sites militaires

Publié le 07/07/2015 à 15:41 - Mise à jour à 15:48
©Benoît Tessier/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Le ministre de la Défense a annoncé qu'une enquête de commandement avait été ouverte ce mardi à la suite du vol d'explosifs à Miramas. Jean-Yves Le Drian a également indiqué que tous les sites militaires allaient faire l'objet d'une évaluation de sécurité.

Alors que les malfaiteurs qui se sont introduits sur un site militaire à Miramas (Bouches-du-Rhône) pour y dérober des détonateurs, des grenades et des pains de plastic courent toujours, le ministère de la Défense commence à organiser sa riposte. Après que le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian eut confirmé ce mardi matin cette information, il a indiqué qu'il avait démandé à ses services de diligenter une enquête interne pour déterminer les circonstances du vol ainsi qu'une évaluation "sous quinzaine" de "la protection de l'ensemble des sites militaires de stockage de munitions". Une évaluation confiée à la DPID (Direction de la protection des installations, moyens et activités de la Défense) qui devra également proposer des mesures correctrices qui s’imposeraient.

Le parquet de Marseille a par ailleurs ouvert une enquête pour "vol avec effraction commis en bande organisée et introduction frauduleuse dans une enceinte militaire".

L’établissement cambriolé servant de lieu de stockage de munitions pour les opérations de l’Armée de terre en Afrique, les enquêteurs envisagent avec crainte la piste du terrorisme. Ainsi, comme l’a expliqué Frédéric Vigouroux, le maire de Miramas, à France Bleu Provence, "tous les services de l’Etat sont sur les charbons ardents": la gendarmerie est chargée de l’enquête.

Une source citée par La Provence évoque des individus "très bien renseignés, ce qui laisse planer des doutes en interne". En effet, les voleurs se sont montrés particulièrement efficaces et se sont attaqués uniquement aux bâtiments contenant des explosifs.

A noter que la piste du grand banditisme n'est pas à exclure dans cette affaire.

 

 

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean-Yves Le Drian a demandé une évaluation de la sécurité des sites militaires.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-