"Vous voulez une photo avec moi?": grosse gêne quand Gérard Collomb interpelle des touristes malaisiens (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

"Vous voulez une photo avec moi?": grosse gêne quand Gérard Collomb interpelle des touristes malaisiens (vidéo)

Publié le 21/07/2017 à 17:14 - Mise à jour à 17:34
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

En déplacement à Montmartre ce vendredi, Gérard Collomb a provoqué un moment d'intense gêne. Le ministre de l'Intérieur est allé devant les caméras serrer les mains et proposer une photo à un couple de touriste malaisiens, visiblement très mal à l'aise

"Gênant", "hallucinant", "ridicule"... les commentaires sont assez unanimes à défaut d'être élogieux à propos du déplacement du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb qui s'est promené ce vendredi 21 dans les rues de Montmartre. L'objectif de cette opération était d'évaluer la sécurisation des sites touristiques de la capitale.

Comme le font très souvent les politiques, Gérard Collomb en a profité pour serrer des mains ou échanger quelques mots avec les passants. Exercice qui semblait bien se dérouler jusqu'à ce que l'ancien maire de Lyon décide pour une raison mystérieuse d'aller saluer un couple de jeunes mariés malaisiens assis en terrasse, devant les caméras de BFMTV.

Sans surprise, ces touristes ne connaissaient visiblement pas leur interlocuteur qui s'est donc présenté. "Do you speak english?" (parlez vous-anglais?), leur a-t-il demandé en leur tendant une main que les mariés ont serré, visiblement en se demandant pourquoi un homme suivi par des caméras venait leur parler. Heureusement, l'explication est arrivée: "I am minister... from police".

Toujours circonspects, le couple est apparu ne pas savoir quoi répondre à part bredouiller quelques "ok" et "thank you".  Et Gérard Collomb de conclure l'échange en proposant: "vous voulez une photo avec moi?". Proposition que les deux touristes n'ont pas osé refuser.

La séquence et le malaise particulier qui y est visible a largement fait réagir, notamment sur Twitter. Il y a ceux qui ironisent du nouveau poste de "ministre de la police", probablement plus facile à traduire que "ministre de l'Intérieur". Il y a aussi ceux qui s'amusent de l'anglais approximatif de Gérard Collomb, "from the police" signifiant plutôt "qui vient de la police".

Mais c'est surtout le fait que Gérard Collomb viennent presque imposer cette photo à des touristes qui ne le connaissent absolument pas et ne savent pas quoi dire qui a provoqué le rire ou la consternation. Au temps pour l'opération de communication.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'insistance du ministre de l'Intérieur a été largement moquée sur Internet.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-