Wauquiez réclame à Macron un TGV pour l'Auvergne, et snobe son déplacement sur place

Wauquiez réclame à Macron un TGV pour l'Auvergne, et snobe son déplacement sur place

Publié le 25/01/2018 à 09:32 - Mise à jour à 09:35
© Denis Charlet / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Partagé entre son mandat de président de la région Auvergne-Rhône-Alpes et son rôle de président de LR, Laurent Wauquiez ne sera pas présent lors du déplacement d'Emmanuel Macron dans le Puy-de-Dôme, ce jeudi et vendredi. Il coiffera ainsi plutôt sa casquette de chef de parti pour participer à "L'Emission politique" de France 2, ce jeudi soir, rendez-vous stratégique pour sa rentrée politique.

Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a écrit mardi 23 une lettre à Emmanuel Macron pour lui réclamer de maintenir le projet de TGV reliant Paris à sa région. Pourtant, alors que le président est en déplacement dans le Puy-de-Dôme ce jeudi 25 et vendredi 26, le patron de la région a décidé de snober cette visite et ne sera donc pas présent, contrairement à l'usage.

Car Laurent Wauquiez a mieux à faire: il sera l'invité principal de L'Emission politique de France 2 ce jeudi soir, a-t-il fait expliquer par son entourage. Et qu'importe si quelques opposants s'offusquent de cette absence, arguant que la grande messe politique de France 2 est annoncée de longue date et que le président de la région avait donc tout le temps de la préparer.

Le rendez-vous cathodique est pourtant jugé hautement stratégique par Laurent Wauquiez. Le président de LR compte s'appuyer sur ce prime-time, émission politique la plus regardée du PAF, pour acter sa rentrée politique et lancer une campagne de reconquête. Le quadragénaire est ainsi soit peu connu des Français, soit mal vu par ceux qui connaissent son nom, à en croire les sondages. Gênant pour celui qui ambitionne -comme beaucoup- d'être le premier opposant à Emmanuel Macron.

Il fait en outre face à une fronde au sein même de son parti, où sa ligne très à droite, notamment sur l'immigration, lui aliène les modérés du parti. L'UDI, pourtant allié traditionnel, refuse ainsi toute alliance (du moins en façade) avec un Laurent Wauquiez que Christophe Lagarde accuse de "tendre la main à ceux qui ont une obsession identitaire".

A lire - Wauquiez: "avec Macron les immigrés clandestins seront de plus en plus nombreux"

Sur le terrain, c'est un élu LR inconnu du grand public, Jean-Pierre Brenas, qui accueillera le président de la République lors de son déplacement dans le Puy-de-Dôme. Pour compenser cette absence, Laurent Wauquiez a donc pris la plume pour alerter Emmanuel Macron sur la "très forte inquiétude des habitants des territoires quant à l’avenir" de la ligne TGV. Et lui réclamer des "engagements fermes" sur le maintien du projet.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Laurent Wauquiez n'accueillera pas Emmanuel Macron en déplacement dans sa région, ce jeudi et vendredi.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-