Yamina Benguigui: l'ancienne ministre va être jugée

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Yamina Benguigui: l'ancienne ministre va être jugée

Publié le 08/12/2014 à 15:44 - Mise à jour le 09/12/2014 à 08:57
©Benoît Tessier/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL
-A +A

L'ancienne ministre Yamina Benguigui devrait comparaître prochainement devant le tribunal correctionnel. En mars dernier, elle avait été accusée d'avoir omis de mentionner 430.000 euros en actions sur sa déclaration de patrimoine.

Une chose est sûre, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique voulue par François Hollande suite à l'affaire Cahuzac fonctionne. En témoigne les conséquences de son travail dans l'affaire Yamina Benguigui. On l'avait presque oubliée entre la phobie administrative de Thomas Thévenoud, les enquêtes sur les marchés publics de Kader Arif ou les accusations d'abus de bien sociaux de Faouzi Lamdaoui. Trois affaires qui depuis trois mois sont venues ébranler l'image de l'exécutif.

Ce lundi, une source judiciaire a indiqué que l'ancienne ministre de la Francophonie Yamina Benguigui devrait comparaître devant le tribunal correctionnel en raison de ses déclarations de patrimoine incomplète. Révélée au moment de la constitution du premier gouvernement de Manuel Valls, fin mars 2014, l'affaire avait valu à Yamina Bengugui de ne pas être retenue dans cette équipe et d'être "démissionnée" de la municipalité de Paris tout juste conquise par Anne Hidalgo.

Relevée par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, l'affaire intéresse désormais la justice. L'ex-ministre et cinéaste est actionnaire depuis 2005 d'une société de production basée en Belgique pour une valeur estimée à 430.000 euros. Informations qu'elle n'a jamais mentionnées dans ses déclarations de patrimoine, un oubli illégal seulement depuis 2011. Elle aurait en février 2013 (en pleine affaire Cahuzac) conclu avec un autre actionnaire une convention de portage. Elle lui aurait cédé ses actions pour un euro symbolique mais avec la possibilité de les lui racheter au même prix. Une manière de faire disparaître un temps les 430.000 euros d'actions de son patrimoine sans les perdre.

La date du procès n'a pas encore été communiquée. Suite à l'affaire Cahuzac, les sanctions maximum pour manquement d'un élu dans les déclarations de patrimoine ont été portées à trois ans de prison, dix ans d'inéligibilité et 45.000 euros d'amende. Bien que le nom de François Hollande n'ait jamais été cité dans une affaire politico-financière depuis le début de son quinquennat, la multiplication des enquêtes impliquant son entourage met à mal sa "république exemplaire".  

Auteur(s): VL

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Yamina Benguigui devra s’expliquer devant les juges pour sa déclaration de revenus incomplète.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-