ZAD de Strasbourg: ces autres projets qui pourraient être bloqués

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

ZAD de Strasbourg: ces autres projets qui pourraient être bloqués

Publié le 10/09/2018 à 11:07 - Mise à jour à 11:22
© Fred TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

L'abandon de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes a montré que l'installation de ZAD (zones à défendre) peut contrecarrer de grands projets. Alors que des "zadistes" ont été évacués ce lundi près de Strasbourg, de nombreux chantiers pourraient en France être entravés par l'installation ou la réinstallation d'une ZAD.

L'évacuation de la ZAD de Kolbsheim, près de Strasbourg, ce lundi 10 au matin a rappelé que ces "zones à défendre" sont encore nombreuses en France. Plusieurs grands projets sont d'ores et déjà contrariés et théâtres de tensions, d'autres pourraient s'enflammer, alors que l'abandon de Notre-Dame-des-Landes a démontré que cette stratégie peut fonctionner.

Des "zadistes" ont ainsi été évacués sur la zone du grand contournement ouest de Strasbourg (GCO) qui a pour but de délester l'autoroute A35 en absorbant le trafic du nord au sud de l'Alsace. Mais une évacuation, comme l'a montré le projet d'aéroport Nantais, suffit rarement à décourager définitivement les opposants.

Voir: Plus de 500 gendarmes évacuent une ZAD près de Strasbourg

La ZAD du très contesté site d'enfouissement nucléaire de Bure (Meuse) a ainsi été évacuée en février dernier. Là aussi les autorités tenntent de faire en sorte que les opposants ne parviennent pas à se réinstaller.

D'autres projets polémiques font craindre au gouvernement l'établissement de ZAD durables. Il en est ainsi pour le projet de méga-transformateur de Saint-Victor-et-Melvieu (Aveyron). Des occupations ont déjà débuté, reste à savoir comment évoluera la situation face au début des travaux.

Il en est de même concernant le projet EuropaCity de Gonesse (Val-d'Oise), un investissement immobilier d’envergure, qui devrait être créé sur des terres agricoles au nord de Paris. Les opposants ont déjà menacé de créer une nouvelle ZAD, brandissant le succès de Notre-Dame-des-Landes.

Une situation qui montre bien que désormais tout projet ayant un impact écologique peut laisser craindre à ses instigateurs un blocage long et couteux. De telles situations sont ainsi à redouter sur le trajet de la future ligne TGV Bordeaux-Toulouse, concernnat le projet de la ferme dite "des 1.000 veaux" dans la Creuse, sur le site du contournement routier du Beynac (Dordogne, déjà évacué une première fois), ou encore quant au projet de Center Parc de Roybon (Isère).

Lire aussi:

Bure: les opposants à l'enfouissement des déchets nucléaires évacués

NDDL: des habitants demandent l'inscription de la ZAD au patrimoine de l'humanité

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Plusieurs projets laissent craindre la mise en place d'une ZAD.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-