Air France annonce avoir refusé l'embarquement de 15 passagers vers les Etats-Unis

Air France annonce avoir refusé l'embarquement de 15 passagers vers les Etats-Unis

Publié le 30/01/2017 à 10:05 - Mise à jour à 10:06
© Rex Features/REX/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Le décret de Donald Trump interdisant l'entrée aux Etats-Unis de ressortissants de sept nationalités. La compagnie Air France a déjà annoncé avoir dû refuser l'embarquement à 15 personnes.

Air France a déjà refusé d'embarquer une quinzaine de personnes vers les Etats-Unis depuis la signature par le président américain Donald Trump d'un décret interdisant l'entrée dans le pays de ressortissants de sept pays majoritairement musulmans, a-t-on appris dimanche 29 auprès de la compagnie.

"Depuis le début, il y en a eu quinze", a indiqué à l'AFP un porte-parole du groupe.

Le décret présidentiel, entré en application dès sa signature vendredi soir, interdit l'entrée aux Etats-Unis des ressortissants d'Iran, d'Irak, du Yémen, de Somalie, du Soudan et de Libye pendant une durée de 90 jours. Tous les Syriens sont, eux, interdits d'entrée sur le territoire américain jusqu'à nouvel ordre.

Les passagers dont l'embarquement a été refusé par Air France sont des ressortissants de ces pays, "mais cela ne veut pas dire qu'ils venaient forcément de ces pays", a précisé le porte-parole.

"Nous avons pris en charge tous ces passagers, personne n'est bloqué à Paris, on a pris les dispositions nécessaires pour réacheminer ces personnes à leur point d'origine", a-t-il souligné.

Air France a prévu de prévenir les passagers par courriel ou SMS sur les nouvelles règles, leur éviter de prendre un vol et de se voir refuser une fois arrivés à Paris l'embarquement à bord d'un vol Air France pour les Etats-Unis.

"Comme toutes les compagnies aériennes, Air France est tenue de se conformer aux exigences d'entrée sur leur territoire des pays qu'elle dessert et n'est à ce titre pas autorisée à embarquer, en connaissance de cause, des passagers pour une destination dont l’accès leur est interdit", a souligné dans un communiqué la compagnie. "En procédant de la sorte, Air France ne fait que se conformer aux règles internationales qui régissent le transport aérien, qu'elle est tenue de respecter".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Air France assure que les personnes ont été prises en charge.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-