Algérie: le président Bouteflika a fait une brève apparition à la télévision... mais n'a pas parlé (VIDEO)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Algérie: le président Bouteflika a fait une brève apparition à la télévision... mais n'a pas parlé (VIDEO)

Publié le 20/03/2017 à 12:47 - Mise à jour à 12:53
©Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A l’occasion des célébrations de la fin de la guerre d'Algérie, Abdelaziz Bouteflika a fait un brève apparition à la télévision algérienne. Très affaibli, le président de la république algérienne n'a prononcé aucune parole.

C’est sa première apparition à la télévision depuis l’annulation en février de la visite de la chancelière allemande Angela Merkel. Abdelaziz Bouteflika, dont l’état de santé fait régulièrement l’objet de spéculations, a été vu à la télévision algérienne.

Au cours d'une très courte séquence d'un peu plus d'une minute, on peut voir le président algérien recevoir le ministre des affaires maghrébines et africaines Abdelkader Messahel, selon des images diffusées par la télévision d’Etat. Ce dernier vient lui exposer la situation de la région et notamment au Sahel, au Mali et en Libye. A aucun moment, Bouteflika ne répond à son interlocuteur et se contente de saisir, très lentement, les documents qu'on lui tend et de jeter des coups d'œil furtifs vers les journalistes qui assistent à la rencontre.

Au pouvoir depuis 1999, Abdelaziz Bouteflika, qui a eu 80 ans le 2 mars, a été frappé en 2013 par un accident vasculaire cérébral (AVC) qui a affecté sa mobilité et son élocution. Depuis, le président algérien se déplace en fauteuil roulant et ne fait que de rares apparitions publiques. Son dernier séjour médical à l'étranger remonte à novembre quand il s'était rendu à Grenoble pour un contrôle médical "périodique", selon la présidence.

Ses problèmes de santé récurrents posent question sur sa capacité à diriger le pays. En visite à Tunis le jeudi 9 mars, le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, avait tout de même assuré à la presse qu’Abdelaziz Bouteflika "allait très bien" et "qu’il passait le bonjour" aux Tunisiens.

Dans un communiqué diffusé dimanche 19 à l'occasion de la fête de la Victoire (qui marque la fin de la guerre d'Algérie et la signature des accords d'Evian) Abdelaziz Bouteflika a appelé "à faire preuve de vigilance pour profiter des résultats des réformes, préserver nos acquis et garantir leur pérennité de façon à permettre au citoyen de vivre librement dans le cadre de la démocratie".

(Voir ci-dessous la vidéo de la brève apparation d'Abdelaziz Bouteflika à la télévision)

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Au pouvoir depuis 1999, Abdelaziz Bouteflika, qui a eu 80 ans le 2 mars, a été frappé en 2013 par un accident vasculaire cérébral (AVC).

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-