Algérie: un policer déjoue un attentat-suicide devant un commissariat de Constantine

Algérie: un policer déjoue un attentat-suicide devant un commissariat de Constantine

Publié le 27/02/2017 à 10:28 - Mise à jour à 10:44
© FAROUK BATICHE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un policier a déjoué une attaque-suicide devant un commissariat dimanche soir à Constantine, dans l'est de l'Algérie, en tirant sur la ceinture explosive portée par le kamikaze qui s'est alors déclenchée, a annoncé la police.

Un comportement héroïque. Un policier algérien a courageusement empêché un attentat terroriste dimanche 26 au soir contre un commissariat du XIIIe arrondissement de Constantine à l'est du pays. Le terroriste portait une ceinture d'explosif qui a quand même explosée en tuant son porteur.

"Un policier qui était devant le siège du commissariat situé au-dessous d'un bâtiment abritant une dizaine de familles a riposté énergiquement et héroïquement, après plusieurs sommations, ciblant avec précision la ceinture explosive portée par un terroriste", a précisé la direction générale de la sûreté nationale algérienne (DGSN). Deux policiers ont été légèrement blessés par l'explosion. Les riverains de ce quartier densément peuplé ont porté secours aux forces de l'ordre peu après l'attentat, notamment pour emmener les blessés à l'hôpital.

"La presse rappelle que le général Gaïd Salah, qui est le chef de corps de l’armée et qui est également vice-ministre de la Défense, est en visite à Constantine. Certains font des liens en évoquant l’idée d’un attentat spectaculaire à Constantine mais les enquêtes sont en cours, les opérations aussi. Le nombre de blessés risque d’augmenter mais je vous confirme qu’il n’y a pas eu de morts, à part le kamikaze", a expliqué un journaliste du grand quotidien algérien El Watan à RFI.

La semaine dernière, l'armée avait annoncé avoir tué 14 "terroristes", terme désignant les islamistes armés en Algérie, lors d'une vaste opération de ratissage menée dans la région de Bouira (125 km au sud-est d'Alger). Malgré l'adoption en 2005 d'une Charte pour la paix et la réconciliation, censée tourner la page de la guerre civile qui a fait 200.000 morts pendant la "décennie noire" (années 1990), des groupes armés islamistes restent actifs dans l'est et le sud du pays et visent principalement les forces de sécurité.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La semaine dernière, l'armée avait annoncé avoir tué 14 "terroristes", terme désignant les islamistes armés en Algérie, lors d'une vaste opération de ratissage menée dans la région de Bouira.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-