Allemagne: manifestation de plus de 17.000 personnes contre l'Islam

Allemagne: manifestation de plus de 17.000 personnes contre l'Islam

Publié le 23/12/2014 à 09:52 - Mise à jour à 14:11
©Hannibal Hanschke/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AS
-A +A

Les manifestations contre "l'islamisation de l'Occident" et les contre-manifestations refusant le racisme et l'exclusion prennent de l'ampleur en Allemagne. Angela Merkel avait dénoncé lundi 15 décembre ces rassemblements, qui cristallisent de nombreuses frustrations, jugeant qu'il n'y avait pas de place en Allemagne "pour l'incitation à la haine et la calomnie".

Près de 17.500 personnes se sont rassemblées lundi à Dresde dans l'est de l'Allemagne lors d'une manifestation contre l'Islam, entonnant des chants de Noël contre "l'islamisation de l'Occident". C'est le dixième rassemblement du genre dans le pays, devenus les "manifs du lundi", sur le modèle des rassemblements qui avaient fait vaciller le mur de Berlin il y a 25 ans.

A l'origine du mouvement, les Européens patriotes contre l'islamisation de l'Occident (Pegida), de plus en plus populaire dans le pays. Lundi 15, ils étaient déjà 15.000 dans les rues de la capitale de la région de la Saxe. Mais les manifestants ne sont pas tous là par peur de l'Islam, ces rassemblements cristallisent en réalité de nombreuses frustrations, dans une partie du pays en difficulté financière et qui se sent délaissée par les gouvernements successifs de l'Allemagne.

Des voix s'élèvent également pour contrer ces mouvements. En réaction au rassemblement de Pegida, la direction de l'opéra de Dresde, le Semperoper, a éteint les lumières du bâtiment et ses employés ont érigé des drapeaux sur lesquels on pouvait lire "ouvrez les yeux", "ouvrez les cœurs", "ouvrez les portes"  ou encore "la dignité des personnes est intangible", en référence à la Constitution allemande.

Ce lundi, près de 4.000 personnes étaient venues contre-manifester à Dresde, répondant à l'appel du collectif "Dresde sans nazis". Ils étaient également 12.000 à Munich, selon la police.

La chancelière Angela Merkel avait fermement condamné ces manifestations il y a quelques jours, jugeant qu'il n'y avait pas de place en Allemagne "pour l'incitation à la haine et la calomnie". L'Allemagne est devenue depuis peu la principale destination d'immigration en Europe.

Même son de cloche chez l'ancien chancelier social-démocrate Gerhard Schröder. Il a réclamé une "révolte des honnêtes gens", reprenant ses paroles lancées en 2000 après un incendie criminel dans une synagogue de Düsseldorf (ouest).

 

Auteur(s): AS

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des manifestants contre "l'islamisation" rassemblés à Dresde en Allemagne lundi 22 décembre.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-